White Dragon: de l’Hydrogène Vert pour la Grèce

par | 21 Mai 2021 | Énergie Hydrogène

Le projet White Dragon consiste à faire de l’hydrogène décarbonné, dit “vert”, la première source énergétique propre de Grèce. Advent Technologies vient, en outre, de rejoindre le consortium constitué autour de ce projet d’envergure européenne.


 

Advent Technologies rejoint le projet White Dragon

Dans un communiqué, l’entreprise Advent Technologies Holding affirme qu’elle rejoint le consortium autour du projet « White Dragon ». Celui-ci présente une vision d’avenir pour l’ensemble de la chaîne de valeur de l’hydrogène en Grèce. Le pays fait en effet face à un bilan énergétique peu reluisant et doit réduire ses émissions de carbone.

Le projet consiste en un plan de 8 milliards d’euros pour le développement d’un projet innovant et intégré d’hydrogène vert. Il compte remplacer progressivement les centrales électriques au lignite de Macédoine occidentale, pour passer à une production d’énergie plus propre. Le but ultime est de décarboner complètement le système énergétique grec.

 

Un test en Grèce avant un élargissement à l’échelle européenne ?

Pour le Docteur Vasilis Gregoriou, PDG d’Advent Technologies : « L’approbation du projet « White Dragon » serait une étape importante pour la création et le développement de technologies d’énergie propre à l’hydrogène en Grèce. Sa mise en œuvre réussie pourrait être la clé de la transition vers une création et une transmission d’énergie plus vertes à travers la Grèce et potentiellement l’UE ».

En bonne voie suite à de nombreuses approbations, « White Dragon » commencera en 2022 pour se terminer complètement en 2029. Le projet aura une production de 250,000 tonnes d’hydrogène annuelles et créera environ 47.500 emplois directs et indirects. Enfin, plus de 11 millions de tonnes de CO2 seront économisées chaque année.