Westinghouse vante son AP1000 en Pologne

par | 7 Oct 2021 | Énergie Nucléaire, Stratégie entreprise

Westinghouse et Bechtel se sont réunis en Pologne pour vanter les mérites de leur technologie de réacteurs AP1000. Le pays souhaite engager une dynamique autour de l'énergie nucléaire afin de répondre de ses ambitions de réduction de ses émissions de carbone.

westinghouse

Westinghouse et Bechtel propose le développement de nouveaux réacteurs AP1000 en Pologne lors du 2ème deuxième Symposium des fournisseurs d’énergie polonais. Un événement marquant qui attire des centaines de participants pour explorer les possibilités d’approvisionnement locaux.


 

Westinghouse en opération séduction auprès des entreprises polonaises

Plus de 200 chefs d’entreprise locaux se sont réunis pour le deuxième Symposium des fournisseurs présenté par Westinghouse et Bechtel. Des séances d’information et des rencontres individuelles ont permis aux fournisseurs locaux d’énergie d’en apprendre davantage sur l’usine Westinghouse AP1000. Les opportunités et exigences de la chaîne d’approvisionnement en soutien au programme d’énergie nucléaire polonais faisaient aussi partie des thématiques abordées.

“Chaque unité AP1000 achevée entraînera des dépenses de $1 milliard pour les fournisseurs. Le potentiel de construction de plusieurs réacteurs produira des dizaines de milliards de zlotys de dépenses de localisation en Pologne. Ceux-ci fourniront des milliers d’emplois avant et pendant la construction, ainsi que 600 à 800 emplois d’exploitation.”, déclare Mirosław Kowalik, président des opérations de Westinghouse en Pologne.

 

Vendre les mérites de la technologie de l’AP1000

Les dirigeants des entreprises américaines et les représentants du gouvernement polonais ont également échangé des informations sur le projet, la conception et les réussites de l’AP1000.

“Bechtel et Westinghouse ont une expérience pratique de la conception et de la construction de centrales AP1000. Nous aurons absolument besoin de la chaîne d’approvisionnement polonaise pour réaliser ce projet. Plus tôt nous ferons connaître les possibilités et les besoins, mieux ce sera.”, déclare Ahmet Tokpinar, directeur des opérations de l’activité énergie nucléaire de Bechtel.

Le projet d’ingénierie et de conception de base (FEED) sera examiné en 2022 par le gouvernement polonais. Celui-ci sélectionnera ainsi le meilleur partenaire pour le programme de centrales nucléaires.