Voltalia dépasse le Cap de 1 gigawatt de Puissance Installée

par | 10 Jan 2021 | Stratégie entreprise

L’année 2020 n’a pas été catastrophique pour tout le monde. Voltalia, entreprise française, vient de dépasser l’ambition de 1 gigawatt qu’elle s’était fixée en 2016.…
Voltalia

L’année 2020 n’a pas été catastrophique pour tout le monde. Voltalia, entreprise française, vient de dépasser l’ambition de 1 gigawatt qu’elle s’était fixée en 2016.


 

Voltalia franchit des étapes majeures en 2020

La première est l’installation de 1 000 mégawatts de puissance à travers le monde à fin décembre. La seconde est 1 000 mégawatts de contrats de vente d’électricité long-terme remportés. Enfin, c’est plus de 1 000 collaborateurs sur trois continents. Au total, elle dispose, aujourd’hui, d’une puissance installée de 1 015 mégawatts grâce à des additions de capacités significatives. La société a fait croître son portefeuille de centrales installées de 18% par rapport à septembre 2020.

 

Une présence mondiale

Sa puissance a plus que doublé et s’est fortement diversifiée. Reconnue pour avoir développé avec succès de nombreux projets éoliens au Brésil, Voltalia est désormais un acteur majeur du solaire. Elle a su aussi conquérir l’Europe et l’Afrique, où de nombreux projets sont en cours. C’est la baisse significative des coûts de construction et de maintenance des installations solaires et éoliennes qui a permis cette présence internationale.

Le Brésil surtout

La croissance dans le solaire a permis d’accélérer sa diversification géographique. En 2016, l’entreprise a fixé son ambition d’1 gigawatt de puissance installée, le Brésil représentait alors 84% de son empreinte. Aujourd’hui, le Brésil constitue 67% de la base installée. À terme le pays devrait représenter 50% de puissance installée en 2023.

L’Europe et l’Afrique maintenant

Alors que l’activité au Brésil a continué de se développer, la croissance des autres géographies a été plus forte encore. En 2016, l’Europe, principalement la France, représentait 16% des activités de Voltalia. Aujourd’hui, c’est 24%. Voltalia compte aussi sur le développement de l’Afrique. Elle a développé son hub égyptien qui représente 9% de la puissance installée du groupe. Ainsi, l’Europe et l’Afrique vont continuer de bénéficier des taux de croissance les plus élevés du groupe.

Sébastien Clerc, Directeur Général de Voltalia envisage l’avenir serein :

« Malgré les innombrables défis et certains retards engendrés par la crise sanitaire, Voltalia a atteint son objectif de 1 000 mégawatts de puissance installée. Cette croissance fait la fierté des plus de 1 000 collaborateurs de Voltalia. »

 

La stratégie “touche à tout” de Voltalia

Voltalia investit dans toutes les énergies renouvelables : solaire, éolien, biomasse… Les actifs solaires détenus par Voltalia ont été multipliés par 14 pour représenter aujourd’hui 23% de sa puissance installée. Les autres technologies ont également été renforcées. Entre 2016 et 2020, Voltalia a développé l’hydroélectricité avec la construction d’une nouvelle centrale en France. Elle a fait le pari de la biomasse en Guyane française, où les ressources en bois en font une ressource durable. Enfin, Voltalia a également établi avec succès une activité de stockage d’électricité avec Toco, le plus grand complexe de stockage d’électricité par batteries en exploitation en France, 13,1 mégawatts en exploitation.

Voltalia tire un bilan positif de l’année 2020 avec des objectifs ambitieux pour l’avenir. Une question reste en suspens : qui donc pourra arrêter l’entreprise française dans son expansion ?