Vattenfall construit une Chaudière Électrique à Amsterdam

par | 10 Juin 2021 | Énergie Éolienne, Énergie Solaire, Énergies Fossiles, Gaz Naturel

Vattenfall obtient un permis de construire et une subvention pour la plus grande chaudière électrique d’Europe à Diemen près d'Amsterdam.
Vattenfall

Vattenfall obtient un permis de construire et une subvention pour la plus grande chaudière électrique d’Europe à Diemen près d’Amsterdam. Avec une capacité de 150 MW, l’objectif est de fournir 100% de chaleur durable dans la région d’Amsterdam d’ici à 2040.


 

Vattenfall fournit une bouilloire électrique de 150MW

La chaudière électrique ressemble à une bouilloire qui transforme l’électricité en eau chaude directement fournie aux ménages et aux entreprises. Vattenfall prévoit pour l’instant de fournir 15% de la chaleur dans la région d’Amsterdam, l’objectif pour 2040 étant d’atteindre 100%.

L’entreprise suédoise avait déjà mis en service, en 2019, une chaudière électrique de 120 MW à Berlin. Les résultats de ce projet sont d’ailleurs probants.

 

Une alternance entre l’électricité verte et gaz

Alexander van Ofwegen, directeur de la chaleur de Vattenfall Pays-Bas déclare :

« L’E-bouilloire ne s’allume que si le mix électrique est durable. »

En effet, si l’énergie verte est insuffisante alors les centrales électriques au gaz prennent le relai. Ce couplage restera en vigueur pour les décennies à venir afin d’assurer la sécurité de l’approvisionnement aux Pays-Bas.

 

Une subvention néerlandaise

C’est notamment grâce à la subvention néerlandaise SDE++ Stimulation Scheme Sustainable Energy Transition que le projet voit le jour.  Ces subventions dureront entre douze et quinze ans et permettront de faire la transition vers des sources d’énergies renouvelables.

Avec ce nouveau projet, Vattenfall alimentera donc Amsterdam en eau chaude. L’augmentation du nombre de parcs éoliens et solaires aux Pays-Bas laisse penser que la chaudière saura bientôt se suffire à elle-même. D’autant plus que Vattenfall travaille en parallèle sur d’autres sources de chaleur durables comme la biomasse, la géothermie ou l’aquathermie.