Valoremet Solaterra annoncent 2 Projets Éoliens

par | 18 Juin 2021 | Énergie Éolienne

Les sociétés françaises Valorem et Solaterra ont noué un partenariat il y a un an. Elles lancent aujourd’hui deux projets éoliens dans le centre de la France.


 

Valorem lance deux projets dans le Puy-de-Dôme et le Cher

Les deux entreprises françaises Valorem et Solaterra ont présenté le fruit de leur partenariat acté l’année dernière. L’opérateur et la société de conseil ont ainsi étudié plusieurs sites et options avant de présenter le projet définitif. Il s’agit de deux parcs éoliens, qui rentrent dans une phase d’étude de faisabilité après avoir retenu l’attention des élus.

Ces installations prendront place dans les communes de Heume-L’Église, dans le Puy-de-Dôme et Primelles, dans le Cher. Ces lieux plaisent aux investisseurs, notamment car les projets rentrent dans le cadre de densification de parcs éoliens existants. Ensemble, les deux compagnies développent des projets éoliens sur six départements du centre de la France.

 

Favoriser la consommation locale

Au delà du projet, les partenaires se concentrent aussi sur la démarche Énergie Projet Commun de Solaterra. Celle-ci se base sur un diagnostic approfondi des potentialités renouvelables des territoires pour favoriser une transition énergétique efficace. Dans cette optique, son partenaire Valorem s’attache à maximiser les bienfaits environnementaux, économiques et sociaux de ses projets.

Ainsi, les entreprises déploient des clauses d’insertion à l’emploi et s’attachent à préserver l’environnement pendant toutes les phases des projets. Elles proposeront aussi des offres d’électricité vertes aux habitants des alentours via des fournisseurs alternatifs. Le but :  favoriser une consommation locale.

 

Une centrale photovoltaïque dans le Cher

Bertrand Guidez, directeur du développement France de Valorem, a déclaré en réaction à la nouvelle :

« Ce partenariat avec Solaterra est à la hauteur de nos espérances, et le lancement de ces projets atteste de sa pertinence. Nos équipes se sont parfaitement accordées et travaillent de manière fluide et efficace au quotidien. Nous sommes fiers de mener à bien des projets qualitatifs, respectueux de leur environnement humain et naturel. Nous n’allons pas en rester là, d’autres projets tout aussi intéressants sont à l’étude. »

Et cette dernière phrase, les deux entreprises l’appliquent directement. En parallèle du développement éolien, le partenariat devrait également accoucher d’une centrale photovoltaïque de 5MW dans le Cher. Elle prendrait place sur une ancienne carrière et un terrain de football abandonné, à Bessais-Le-Fromental.

Ces entreprises renforces donc leur position sur le marché des énergies renouvelables français. Elles proposent un projet respectueux de l’environnement et des économies locales.