Transition Énergétique : Scission de TechnipFMC

par | 17 Fév 2021 | Stratégie entreprise

  La transition énergétique a poussé le groupe TechnipFMC à se scinder en deux sociétés cotées en bourse : TechnipFMC et Technip Energies. Le but…
TechnipFMC

 

La transition énergétique a poussé le groupe TechnipFMC à se scinder en deux sociétés cotées en bourse : TechnipFMC et Technip Energies. Le but est de répondre au mieux aux besoins de chaque secteur, respectivement, le secteur sous-marin et l’ingénierie de grands ensembles pétroliers ou gaziers. Cette stratégie va permettre au groupe de répondre plus efficacement aux défis que pose la transition énergétique.


 

À lire sur energynews.fr : Neutralité Carbone: BP Veut Associer ses Employés

 

La transition énergétique par la scission

 

Une scission repoussée à cause de la Covid-19

La transition énergétique du groupe TechnipFMC a été repoussée de deux années. Le projet de scission datait en effet de 2019. Mais en mars dernier, en pleine pandémie, il avait été suspendu. L’opération semblait impossible en raison de la chute des cours du pétrole et la volatilité extrême des marchés actions.

Le groupe à donc attendu le mardi 16 janvier dernier pour finaliser sa transaction de spin-off. Le groupe a la volonté de créer deux sociétés leader du secteur, indépendantes et cotées en bourse. Elles sont connues sous le nom de TechnipFMC et de Technip Energies.

Le projet de scission a pu reprendre notamment grâce au développement de vaccins et la stratégie de l’OPEP et de ses alliés de soutenir plus efficacement les cours du pétrole.

 

À lire sur energynews.fr : Neutralité Carbone: Shell se Fixe 2050 pour l’Atteindre

 

Assumer le leadership dans plusieurs secteurs

TechnipFMC sera entièrement dédiée au secteur sous-marin et des services. Technip Energies sera, elle, spécialisée dans les projets d’ingénierie de grands ensembles pétroliers ou gaziers. Avec par exemple, le site gazier de Yamal en Russie.

Le but de cette scission est de se concentrer sur leurs stratégies respectives. Et ce, en leur donnant une plus grande agilité et de meilleures opportunités de croissance. Chacune étant idéalement positionnée pour capitaliser sur les enjeux de transition énergétique.

Doug Pferdehirt, PDG de TechnipFMC, a déclaré :

« Nous sommes particulièrement bien placés pour transformer l’économie des projets de nos clients, en les aidant à valoriser leurs ressources énergétiques traditionnelles et nouvelles tout en réduisant l’intensité carbone et en soutenant leurs ambitions dans le domaine de la transition énergétique. »

 

La transition énergétique de TechnipEnergies 

 

L’une des plus fortes performances du CAC 40

Technip Energies est au cœur de la transition énergétique. Effectivement, il est leader du gaz naturel liquéfié (GNL), de l’hydrogène et de l’éthylène. Mais l’entreprise a également de fortes positions dans les marchés en croissance de la chimie durable et de la gestion du CO2.

Le leader sur le compartiment A du marché réglementé d’Euronext à Paris est ainsi entré en bourse. Son symbole boursier est TE. TechnipFMC signe l’une des plus fortes performances du CAC 40.

Les actionnaires de TechnipFMC recevront une action Technip Energies pour cinq actions TechnipFMC détenues. Le groupe conservera ainsi 49,9% du capital de Technip Energies.

 

À lire sur energynews.fr : Transition énergétique: les EAU misent sur l’ADNOC

 

Simon Eyers, nouveau membre du conseil d’administration de TechnipEnergies

TechnipEnergies vise un chiffre d’affaires compris entre 6,5 et 7 milliards d’euros en 2021. L’entreprise a donc annoncé l’arrivée d’un nouveau membre au conseil d’administration : Simon Eyers.

Un atout de taille selon Arnaud Pieton, Directeur général de Technip Energies :

« Simon a une connaissance approfondie des marchés mondiaux de l’énergie et une solide expérience du développement de nouvelles technologies, autant d’atouts clés sur lesquels nous nous appuierons à mesure que nous développerons nos activités. »

Effectivement, M. Eyers a, entre autre, occupé le poste de DG de Warburg Pincus International durant six ans. Il a occupé des postes de direction dans diverses entreprises technologiques et a travaillé 13 ans dans l’énergie et la banque d’investissement, chez SG Warburg & Co, Goldman Sachs et Credit Suisse First Boston Europe. C’est également un partenaire fondateur de 4D Global Energy Advisors, une société de capital-investissement basée à Paris spécialisée dans le secteur de l’énergie. 

En somme, TechnipEnergies a pour mission la conception et la fourniture de solutions énergétiques à valeur ajoutée. C’est pourquoi Arnaud Pieton ainsi que les 15.000 professionnels de l’entreprise s’engagent à faire valoir leur expertise. Et ce, afin de transformer le secteur de l’énergie pour un avenir meilleur.