Transition Énergétique: 500 Mds $ investis en 2020

par | 25 Jan 2021 | Politique Énergétique

En 2020, la transition énergétique et les énergies renouvelables ont attiré 501,3 milliards (mds) de dollars d’investissements, un record. Selon une nouvelle analyse du BloombergNEF,…
Transition énergétique

En 2020, la transition énergétique et les énergies renouvelables ont attiré 501,3 milliards (mds) de dollars d’investissements, un record. Selon une nouvelle analyse du BloombergNEF, jamais avant 2020 les investissements avaient été aussi élevés dans ce secteur. Déjà, ce montant est 9% supérieur à 2019, et ce malgré les perturbations économiques liées au Covid-19.


 

La transition énergétique stimulée par les énergies renouvelables

303,5 mds de dollars dans les énergies renouvelables

En terme de transition énergétique, les énergies renouvelables ont augmenté de 2% pour atteindre 303,5 mds de dollars en 2020. La baisse des coûts d’investissement a permis l’installation de volumes records de panneaux solaires (132GW) et d’éoliennes (73GW).

Le financement des projets éoliens en mer a fait un bond de 56%, à 50 mds de dollars. La plus importante opération dans ce secteur (8,3 mds de dollars) a été réalisée avec le projet Dogger Bank en Mer du Nord. L’année 2020 peut également se targuer du plus grand parc solaire jamais financé : Al Dhafrah aux Emirats arabes unis, pour un coût de 1,1 mds de dollars.

 

Une croissance des investissements particulièrement en Europe et dans le solaire

L’investissement dans le solaire a augmenté de 12% à 148,6 mds de dollars. Celui dans l’éolien sur terre et en mer a cependant diminué de 6% à 142,7 mds de dollars. Les financements de la biomasse et de la valorisation énergétique des déchets ont diminué de 3 %, à 10 mds de dollars.

La croissance n’a pas été répartie uniformément dans le monde. Les investissements dans les énergies renouvelables ont grimpé de 52% en Europe par rapport à 2019, à 81,1 mds de dollars. Ils ont diminué de 20% aux Etats-Unis, à 49,3 mds de dollars, et de 12% en Chine, à 83,6 mds de dollars.

 

Une tendance encourageante mais insuffisante

Ces montants records sont le fruit d’une augmentation de la pression pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Selon Albert Cheung, responsable de l’analyse à la BloombergNEF:

« La production d’énergie propre et le transport électrique bénéficient d’investissements importants, mais les dépenses doivent encore augmenter à mesure que les coûts diminuent. […] Nous devons parler de milliards par an si nous voulons atteindre les objectifs climatiques. »

 

Mais aussi dans les secteurs autres que les énergies renouvelables

Plus 28% dans les véhicules électriques et les infrastructures de recharge

En 2020, les dépenses dans les véhicules électriques et les infrastructures de recharge ont atteint 139 mds de dollars, en hausse de 28%.

D’autres domaines ont également suscité l’intérêt des investisseurs, à l’image des technologies de stockage d’énergie qui ont atteint 3,6 mds de dollars. Enfin, les investissements dans le captage et le stockage du carbone ont triplé pour atteindre 3 mds de dollars.

 

67% de hausse pour l’Europe

Les données montrent que l’Europe représente la plus grande part des investissements mondiaux avec 166,2 mds de dollars, en hausse de 67%. Suivent la Chine avec 134,8 mds de dollars, en baisse de 12%, ainsi que les Etats-Unis avec 85,3 mds de dollars, en baisse de 11%.

Cette performance impressionnante de l’Europe s’explique par un record de ventes de véhicules électriques. Egalement, par une année exceptionnelle pour les investissements dans les énergies renouvelables.

Selon Jon Moore, directeur général de la BloombergNEF :

« La pandémie de coronavirus a freiné les progrès de certains projets, mais l’investissement global dans les énergies éolienne et solaire a été robuste et les ventes de véhicules électriques ont fait un bond plus important que prévu. Les implications gouvernementales s’intensifient à mesure que les pays et les entreprises s’engagent à atteindre des objectifs de zéro net. »

 

Ainsi que pour les indices boursiers et sur les marchés publics

249% de hausse sur les marchés publics

Grâce aux émissions d’actions sur les marchés publics, les entreprises spécialisées dans la transition énergétique ont levé 20 mds de dollars en 2020. Cela représente une augmentation de 249 %.

 

Une bonne année pour le Venture Capital et le Private Equity

Le capital-risque et les investissements privés dans les énergies renouvelables et le stockage ont augmenté de 51 % pour atteindre 5,9 mds de dollars.

L’indice boursier NEX, qui suit des entreprises spécialisées dans la transition énergétique, a augmenté de 142 % en 2020 atteignant des niveaux records.

Cette bonne humeur des investisseurs boursiers a permis aux entreprises de véhicules électriques de lever 28 mds de dollars en 2020. Or en 2019, ces investissements étaient de 1,6 mds, soit 17,5 fois moins qu’en 2020.

Les énergies renouvelables et la transition écologique suscitent donc un intérêt croissant des investisseurs. Nul doute que les chiffres de 2020 auraient été encore plus impressionnants sans l’impact du Covid-19 sur l’économie. Cette croissance doit désormais s’intensifier pour espérer atteindre les objectifs fixés par l’accord de Paris sur le climat.