TotalEnergies et Air Liquide pour l’Hydrogène Normand

par | 17 Sep 2021 | Énergie Hydrogène, Stratégie entreprise

TotalEnergies et Air Liquides signent un accord de coopération pour créer, en Normandie, le 1er réseau d'hydrogène bas carbone au monde basé sur la capture et le stockage du carbone.

hydrogène bleu

TotalEnergies s’associe avec Air Liquide pour développer la production d’hydrogène bas carbone dans le bassin industriel normand.


 

TotalEnergies et Air Liquide préparent le 1er réseau d’hydrogène bas-carbone au monde

Le géant français TotalEnergies s’appuie sur le réseau hydrogène d’Air Liquide pour modifier sa plateforme de production d’hydrogène en Normandie. L’objectif est de mettre en œuvre une solution capable de capter et stocker (CCUS) plus de 3 millions de tonnes d’émissions de carbone par an d’ici à 2030. Un protocole d’accord avec les industriels et partenaires financiers normand vient d’être signé en ce sens.

En contrepartie, Air Liquide devrait reprendre et exploiter l’unité de production d’hydrogène de la plateforme de TotalEnergies d’une capacité de 255 tonnes/jour. Cela afin de développer le premier réseau hydrogène bas carbone du monde.

 

Décarboner le bassin industriel normand

Le projet pose les jalons d’un écosystème hydrogène bas carbone sur l’Axe Seine, basé sur des technologies telles que l’électrolyse et le CCUS. Concernant la capture de CO2, Air Liquide prévoit d’installer son procédé CryocapTM. TotalEnergies se chargera du transport et du stockage du CO2 grâce à ses deux projets de CCUS. Tous deux développés en mer du Nord : Northern Lights (Norvège) et Aramis (Pays-Bas).

L’ensemble des projets permettrait une réduction des émissions de CO2 d’environ 650.000 tonnes par an à horizon 2030. La production d’hydrogène serait ainsi plus soutenable sur le long terme.

Bernard Pinatel, Directeur général Raffinage-Chimie et membre du Comité exécutif de TotalEnergies, partage son enthousiasme :

« Ce projet d’investissement sur notre plateforme de Normandie permet de renforcer sa compétitivité industrielle et contribue à assurer son avenir à long terme. Nous sommes ravis de nous associer avec Air Liquide dans des projets d’hydrogène bas carbone pour travailler ensemble à la réduction des émissions de CO2 de nos activités industrielles (…) ».

En outre, Le projet répond de l’intention d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050 entreprise par les deux groupes français.