Vous lisez actuellement
Total signe les Accords pour les Projets du Lac Albert

Total signe les Accords pour les Projets du Lac Albert

  • Suite à de nombreuses tensions autour des projets liés aux ressources du lac Albert en Ouganda, Total signe enfin des accords définitifs.
Total

Suite à de nombreuses tensions autour des projets liés aux ressources du lac Albert en Ouganda, Total signe enfin des accords définitifs. L’accord concerne conjointement l’Ouganda, la Tanzanie et la compagnie pétrolière chinoise CNOOC.


 

Total souhaite débuter les projets d’aménagement du Lac Albert

Le dimanche 11 avril, l’Ouganda, la Tanzanie, et les compagnies pétrolières Total et CNOOC ont signé des accords définitifs. Ils concernent les différents projets pétroliers prévus autour du Lac Albert, qui cristallise les tensions depuis 2006. Cet accord permet à Total de débuter des travaux d’ampleur, qui se termineront d’ici 2025.

Des projets de grande ampleur : Tilenga, Kinsfisher et EACOP

Le développement du Lac Albert englobe plusieurs projets en Ouganda : Tilenga et Kingfisher. Leurs actionnaires majoritaires sont respectivement Total et CNOOC. Ils devraient atteindre une production cumulée de 230 000 barils par jour en plateau.

Le projet East African Crude Oil Pipeline (EACOP) vise à transporter la production pétrolière des champs ougandais jusqu’au port de Tanga, en Tanzanie. Cet oléoduc transfrontalier serait détenu conjointement par le Français, le Chinois, et deux compagnies pétrolières ougandaises et tanzaniennes (UNOC et TPDC). Le coût des constructions est aujourd’hui estimé à 2,9 milliards EUR€.

 

Découvrir
cours du pétrole

Total s’engage au respect des enjeux environnementaux et humains

Les partenaires s’engagent à prendre en considération les enjeux environnementaux et humains de la région. Ils souhaitent ainsi respecter les standards les plus exigeants prônés par l’International Finance Corporation (IFC).

Ces engagements font suite à l’émergence de nombreuses oppositions. Certaines ONG s’inquiètent des répercussions environnementales que le projet aura, aussi bien en Ouganda qu’en Tanzanie. Face aux accusations de manque de transparence, Total essaye ainsi de rassurer ses détracteurs.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021