SuperCharger: Lotus-Centrica changent les règles

par | 18 Mai 2020 | Stockage Énergétique

Supercharger, les propriétaires de voitures électriques pourront vendre leur surplus d’énergie au réseau grâce à un dispositif intelligent.   Une nouvelle solution pour supercharger sa…

Supercharger, les propriétaires de voitures électriques pourront vendre leur surplus d’énergie au réseau grâce à un dispositif intelligent.


 

Une nouvelle solution pour supercharger sa voiture électrique

Une collaboration entre deux grands acteurs du marché des voitures électriques

Les voitures deviendront une extension de la maison en matière d’énergie. Le projet est porté par une nouvelle borne de supercharge intelligente pour les voitures électriques. Cette nouvelle borne de recharge sera développée par deux grands noms de l’industrie.

En effet, Centrica, société mère de British Gas, s’associe avec le constructeur automobile britannique Lotus. Ils travaillent ensemble pour développer une borne de supercharge qui intègre pleinement la mobilité future et les énergies renouvelables.

Un nouveau supercharger de voitures électriques qui redéfini le marché

Les deux entreprises visent à créer une nouvelle infrastructure bidirectionnelle. Ce dispositif transforme les voitures électriques en batteries mobiles branchées au réseau.

Ainsi les voitures électriques seront capables de consommer mais également d’approvisionner le marché de l’énergie.Cette manipulation générera de nouveaux revenus pour les conducteurs ainsi qu’une réduction des émissions dues aux transports.

Ce système redéfinirait la relation avec le client, si bien que la relation deviendrait contrôlée par les consommateurs utilisant des appareils intelligents à la maison et en déplacement.

 

Atteindre le zéro émission, un objectif commun à Centrica et Lotus

L’ambition de démocratiser la voiture électrique chez Centrica

“Nous nous sommes engagés à aider nos clients et nos communautés à atteindre le zéro émission. Pour ce faire, nous devons donc permettre le passage aux voitures électriques.” a déclaré Chris O’Shea, PDG du groupe Centrica.

“Nous avons la technologie, les compétences ainsi que l’envergure nécessaire pour y parvenir. Notre partenariat avec Lotus est donc une nouvelle étape dans la concrétisation de notre engagement”.

La stratégie de Lotus pour devenir un acteur mondial

Phil Popham, PDG de Lotus Cars, a ajouté : “Notre cheminement vers le zéro carbone est absolument en phase avec la stratégie Vision 80 de Lotus. – qui nous mènera à 80 ans d’activité en 2028.

“D’ici là, nous aurons transformé Lotus en un véritable acteur mondial dans le secteur des hautes performances et de la haute technologie, grâce à une nouvelle gamme de voitures qui resteront fidèles à notre promesse fondamentale d’être toujours ‘pour les conducteurs’.

“La différence réside dans l’énergie et les infrastructures qui alimenteront et soutiendront ces produits à l’avenir. Ce nouveau partenariat démontre les progrès réalisés et l’ambition de notre vision”.

 

En quoi consiste ce supercharger dans ce partenariat Centrica-Lotus

Le fruit de recherches approfondies

Un groupe de travail, soutenu par le gouvernement britannique a travaillé sur l’énergie des véhicules électriques. Ce groupe, composés d’experts en énergie et transports, a publié un rapport publié en début d’année. Dans celui-ci est mis en avant la recharge intelligente des véhicules électriques comme un élément clé pour permettre la transition vers une mobilité sans carbone.

Le développement d’une nouvelle plateforme de recharge intelligente pour véhicule électrique

Le groupe de travail a suggéré que les propriétaires de véhicules électriques puissent brancher leur véhicule sur le système énergétique pendant la nuit. Cette manipulation aurait pour objectif qu’un dispositif intelligent ne recharge le véhicule que lorsque la demande – et les prix de l’électricité – sont au plus bas. Cette solution est donc bénéfique pour les consommateurs et le réseau.

C’est le partenariat Centrica-Lotus qui s’occupera du développement d’une plateforme de recharge flexible de ce type. Leur objectif est d'”alimenter un futur style de vie de mobilité numérique”.

Un supercharger développé dans la durabilité

Centrica facilitera également un programme de durabilité. Celui-ci tirera parti de technologies innovantes à faible teneur en carbone. Il contribuera quant à lui à atténuer l’impact environnemental de tout ce qui concerne Lotus, de la fabrication à la vente en passant par les activités quotidiennes.

Le partenariat contribuera à la mise en place d’une nouvelle infrastructure mondiale de recharge et d’énergie. Les nouveaux produits lancés par Lotus en bénéficieront. Ce projet donc va dans le sens des objectifs de la marque britannique visant à atteindre le “net zero”.

Redéfinir le rapport entre le conducteur et la voiture électrique

Carl Bayliss, vice-président de Centrica Innovations, a déclaré : “Posséder un véhicule électrique n’est pas la même chose que de posséder une voiture à moteur à combustion interne.

“Nous voyons un avenir où le client, la voiture et la maison sont connectés. Ceci permettant de nouveaux services au-delà du rechargement de la voiture, et de nouveaux produits et expériences remplaçant la relation standard peu remarquable avec l’énergie et la possession d’une voiture aujourd’hui.

“Lotus est le partenaire idéal pour ce projet, étant donné la reconnaissance et l’attrait de la marque au niveau mondial et le fait qu’elle est au tout début de son voyage vers l’électrification”.

Un supercharger penser pour l’avenir de la mobilité

Uday Senapati, directeur exécutif de la stratégie d’entreprise chez Lotus, a ajouté : “Centrica apporte une grande expertise du secteur des énergies renouvelables. Centrica nous aidera non seulement à déterminer la bonne voie pour notre stratégie de mobilité, mais aussi la capacité pratique de s’assurer que la bonne infrastructure est en place dans le monde entier.

“L’avenir de la mobilité est une énorme opportunité pour fournir des services à valeur ajoutée au consommateur. Cette plateforme placera Lotus à l’avant-garde de cet écosystème de mobilité numérique.

“Nous avons fixé des objectifs ambitieux pour la décarbonisation de nos véhicules et de nos activités. Étant donné le rythme de changement requis et l’importance de bien faire les choses du premier coup, le soutien de notre partenaire stratégique Centrica va être vital”.