Sunfire industrialise l’Électrolyse Alcaline

par | 8 Oct 2021 | Énergie Hydrogène

Sunfire compte industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire jusqu’à 500 MW par d’hydrogène vert d’ici à 2023.

sunfire

Sunfire prévoit l’installation d’un site de production d’électrolyseurs alcalins de grande échelle en Allemagne. Après avoir prouvé l’efficacité de sa technologie, l’entreprise compte produire jusqu’à 500 MW par an d’ici à 2023. Puis 1 GW par an.


 

Sunfire prévoit la montée des besoins en hydrogène vert

Si l’entreprise investit dans l’électrolyse, c’est qu’elle est essentielle à la production d’hydrogène vert. Utile à la décarbonisation de nombreuses industries, plusieurs pays européens ont investi dans cette nouvelle source d’énergie encore en développement.

Selon Sunfire, la demande en hydrogène vert dans l’UE pourrait aller jusqu’à 40 GW par an d’ici à 2030. De son côté, l’Agence Internationale de l’Énergie estime qu’il faudrait atteindre 850 GW pour arriver à la neutralité énergétique en 2045.

 

Sunfire maîtrise l’électrolyse

L’entreprise est la première sur le marché des électrolyseurs innovant à haute températuere ( SOEC), technologie ayant fait ses preuves. D’après son PDG Nils Aldag, Sunfire serait déjà prêt à produire 100 MW d’hydrogène. Afin d’atteindre cette capacité de production, le PDG prévoit d’accélérer le développement technologique du SOEC.

En 2021, Sunfire a racheté la société suisse d’électrolyseurs Industrie Haute Technology SA qui est spécialisé dans le domaine depuis 70 ans. Ce rachat permet, selon le directeur d’exploitation Bernhad Zwinz, d’avoir une technologie plus fiable et plus rentable. Dès lors, les coûts de productions de l’hydrogène vert se verraient réduits.

 

À la recherche de soutiens financiers

Pour pouvoir débuter son projet, l’entreprise attend de recevoir des financements prévus par l’Important Project of Common European Interest (IPCEI). La société demande alors un financement auprès du gouvernement allemand. Celui-ci devant être validé par la Commission Européenne. Avec son nouveau  projet d’électrolyse alcaline, Sunfire s’inscrit pleinement au sein de la stratégie européenne de développement de l’hydrogène.