Shell vend du GPL à Astomos Energy au Japon

par | 14 Juin 2021 | Énergies Fossiles, Pétrole

Le géant pétrolier Shell acte la vente d’une cargaison du gaz de pétrole liquéfié (GPL) au groupe japonais Astomos Energy.


 

Shell et la vente de GPL à grande échelle

La compagnie pétrolière anglo-néerlandaise Shell a annoncé une nouvelle vente. Celle-ci concerne une cargaison de GPL à destination du plus grand importateur et grossiste japonais du secteur, Astomos Energy. Elle bénéficie ainsi du pétrole venant d’une des sociétés majeures du domaine, avec comme avantage des émissions de carbone compensées.

Shell est d’ailleurs coutumier du fait, puisqu’elle a fourni de nombreuses autres entreprises, notamment asiatiques, en gaz et pétrole. Depuis 2019, elle a ainsi vendu du gaz naturel liquéfié (GNL) à Tokyo Gas, au sud-coréen GS Energy ou encore à la China National Offshore Oil Corp. À noter enfin qu’il s’agit du premier achat de GPL neutre en carbone à l’échelle des Very Large Gas Carriers.

 

Une transaction pour compenser les émissions de carbone

Mais derrière cette vente de Shell, l’enjeu pour Astomos est aussi relatif aux émissions de carbone et de GES. La transaction implique donc de la compensation carbone, qui permettra à l’entreprise japonaise de limiter l’impact environnemental de ses projets. Le phénomène permet à une société de réduire ses émissions en compensant celles générées par ses activités de production.

Cette décision intervient alors que les objectifs de réduction de carbone se resserrent dans le monde entier. Les producteurs mondiaux de gaz redoublent d’effort pour offrir des approvisionnements plus propres, alors que de plus en plus d’acheteurs s’engagent à respecter des objectifs environnementaux. Cette vente s’inscrit ainsi dans le cadre d’un avenir plus vert et durable.