Sasol étudie le Développement de l’Hydrogène Vert

par | 12 Oct 2021 | Énergie Hydrogène

Sasol s'engage à développer l'économie de l'hydrogène vert en Afrique du Sud, pays pourvu en ressource et qui peut devenir l'un des leaders des énergies nouvelles de demain.

sasol

Sasol s’est engagé avec l’Infrastructure and Investment Office de la présidence pour développer l’hydrogène en Afrique du Sud. La société a signé un protocole d’accord (MOA) avec la Northern Cape Development Agency. Cet accord concerne la conduite d’une étude visant à explorer le potentiel de Boegoebaai en tant que plateforme d’exportation d’hydrogène vert et d’ammoniac.


 

Sasol se pose en leader de l’hydrogène vert en Afrique du Sud

L’étude devrait durer environ 24 mois, les résultats détermineront la prochaine étape du développement. En parallèle, Sasol s’est associé à l’Industrial Development Corporation  qui fournira un financement conjoint pour l’étude de faisabilité.

Le développement de l’hydrogène vert de Boegoebaai a été désigné projet stratégique intégré dans le plan de développement national sud-africain. Le terrain est situé dans la zone économique spéciale (ZES) de Namakwa. L’emplacement et la classification du projet en tant que ZES sont des éléments clés pour explorer le potentiel de Boegoebaai.

 

Plusieurs projets régionaux

La société sud-africaine a également signé un protocole d’accord avec le gouvernement provincial du Gauteng pour tirer parti des ZES qui ont été désignées. Ces statuts sont essentiels pour libérer le potentiel du marché de l’hydrogène vert de l’Afrique du Sud.

Sasol continue de faire avancer plusieurs projets pour développer des opportunités dans la région. Ce projet de Boegoebaai est l’une des nombreuses opportunités d’hydrogène vert, d’ammoniac que l’entreprise évalue. Elle procède dans le cadre de sa nouvelle stratégie alignée sur les ambitions de l’Afrique du Sud en matière d’hydrogène vert.

 

Neutralité carbone d’ici à 2050

En tant qu’intégrateur principal du projet, la société sud-africaine réunira des partenaires stratégiques tout au long de la chaîne de valeur. D’autres acteurs clés qui stimuleront l’industrialisation du Cap Nord seront également ralliés au projet à terme. Il s’agit notamment de clients potentiels, de bailleurs de fonds, d’investisseurs, de fournisseurs de technologie et de fournisseurs d’énergie verte sud-africains.

Sasol s’est engagé à atteindre le zéro net d’ici à 2050, l’entreprise considère l’hydrogène vert comme essentiel pour atteindre cet objectif. Elle estime avoir les capacités, les compétences, la technologie et les solutions pour co-développer l’économie sud-africaine de l’hydrogène.