RWE, Fraunhofer ISE et BTU étudient le Solaire Flottant

par | 6 Juil 2021 | Énergie Solaire

RWE, l’Institut Fraunhofer et BTU travaillent ensemble en Allemagne au développement de centrales photovoltaïques flottantes.
rwe

RWE, l’Institut Fraunhofer et BTU travaillent ensemble au développement de centrales photovoltaïques flottantes. Ces dernières contribueront au développement des énergies renouvelables, sans pour autant occuper de terrain.


 

RWE mise sur les centrales photovoltaïques flottantes

RWE, l’institut Fraunhofer pour les systèmes d’énergie solaire ISE et la Brandenburg University of Technology (BTU), travaillent ensemble sur le projet PV2Float. L’objectif : parvenir à développer des centrales photovoltaïques flottantes. Le ministère fédéral allemand des affaires économiques et de l’énergie finance le projet.

Dans le cadre de ce projet, les partenaires testent plusieurs systèmes photovoltaïques flottants, dans des conditions réelles, sur trois ans. Ces tests permettent d’analyser les exigences techniques, l’efficacité économique et les effets écologiques de ces centrales photovoltaïques. Une évaluation pour un lac à ciel ouvert, approprié à ce type de technologie, est en cours.

 

Exploiter des plans d’eau existants

Les systèmes photovoltaïques flottants sont installés sur des surfaces d’eau libre. Contrairement aux systèmes conventionnels au sol, les modules PV sont montés sur des flotteurs ou des membranes. Ces derniers, sont ensuite placés sur des plans d’eau encore ouverts ou sur la mer.

Rien qu’en Allemagne, il existe environ 500 lacs à ciel ouvert, vestiges de l’exploitation à ciel ouvert du lignite. Selon Fraunhofer, le potentiel de ces lacs se situe dans la fourchette moyenne des gigawatts à deux chiffres. Ainsi, le PV flottant offre de nouvelles perspectives à ces anciennes mines, situées dans des endroits comme la Lusace en l’Allemagne.

 

Un partenariat prometteur

En plus de sélectionner l’emplacement du site, RWE effectuera une analyse complète du marché allemand et international du photovoltaïque flottant. En tant que principale société d’énergie renouvelable au monde, elle possède de nombreuses années d’expérience dans le domaine du photovoltaïque. Elle met d’ailleurs actuellement en œuvre un projet photovoltaïque flottant aux Pays-Bas.

VDE Renewables évaluera les concepts de centrales électriques développés, pour s’assurer qu’ils sont conformes aux normes et à la sécurité électrique. Fraunhofer ISE étudiera le cadre réglementaire des installations flottantes et développera une procédure pour la participation des parties prenantes locales. L’institut effectuera également des tests de durabilité sur les composants individuels du système et développera davantage les modules PV.

 

Volta Solar conçoit la centrale de démonstration

La centrale photovoltaïque de démonstration sera conçue et construite en collaboration avec Volta Solar. Quatre installations photovoltaïques flottantes et une installation de référence à terre d’une puissance totale d’environ 150 kilowatts sont prévues. Heckert Solar, fabricant de modules solaires à Chemnitz, soutiendra le projet avec des concepts de modules PV innovants.

 

Veiller à la compatibilité écologique du projet

Ce projet offre un potentiel de production d’énergie renouvelable et de protection du climat non négligeable. Pour autant, la compatibilité des centrales flottantes avec l’environnement aquatique doit être surveillée. Cette responsabilité est confiée à l’Institut für Wasser und Boden Dr. Uhlmann à Dresde, ainsi qu’à la BTU.

C’est donc sur un projet non négligeable que travaillent actuellement RWE, l’Institut Fraunhofer et BTU. En effet, ces centrales flottantes permettront de développer le secteur des énergies renouvelables, tout en réexploitant des plans d’eau existants.