RTE lance Ringo, le Réseau de Stockage Robotisé

par | 6 Juil 2021 | Stockage Énergétique

RTE lance Ringo, le 1er réseau mondial de stockage d'électricité piloté par robots permettant de gérer les pics de production.
rte

RTE lance Ringo, le premier réseau mondial de stockage d’électricité piloté par robots. Cette nouvelle technologie va permettre de gérer les pics de production des énergies renouvelables.


 

RTE lance Ringo, le stockage piloté par robot

La production des éoliennes ou des fermes solaires connaît des pics de production qui se moquent des besoins de consommation. Cela est dû aux fluctuations de la production d’énergies renouvelables (vent puissant ou fort ensoleillement par exemple). Que faire de ce surplus ?

“Aujourd’hui, il est perdu : on demande d’arrêter une éolienne par exemple”, explique RTE

Pour acheminer le surplus depuis les installations vers les villes, il faudrait donc augmenter la capacité des lignes à haute tension. Les coûts sont déjà élevés, surtout que ces surplus de production n’interviennent que 200 à 300 heures par an. La solution serait donc de stocker le surplus le temps qu’une capacité se libère.

 

NAZA le robot

Ringo est donc un réseau de stockage sur batteries, d’un coût de 80 millions d’euros, sur trois sites en France. Les trois centres regroupent au total 16.800 batteries. Mais Ringo est aussi et surtout la première expérimentation mondiale de gestion automatisée d’un réseau de batteries à grande échelle par robots.

Le robot appelé NAZA, déclenche automatiquement le stockage et le déstockage de l’électricité sur les batteries de n’importe quel site. Chaque centre de stockage a une puissance de 12 mégawatts. Soit l’équivalent de la consommation d’une ville de 10.000 habitants pendant deux heures l’hiver.

Ringo est testé sur 3 sites. Le site solaire de Ventavon dans les Hautes-Alpes ayant un fort potentiel photovoltaïque, le site éolien de Vingeanne en Côte d’Or et le site hybride de Bellac.

 

Le japonais Nidec développe le projet

Le groupe japonais Nidec est le fournisseur des batteries pour le site de stockage de Vingeanne. En outre, la société développe actuellement des projets similaires en Allemagne, en Angleterre, ou encore en Finlande.

Ringo sera testé donc pendant trois ans, le temps nécessaire pour apprendre comment gérer la production et le stockage des énergies renouvelables. C’est une technologie indispensable pour atteindre l’objectif de neutralité carbone en 2050. En effet, il faudra produire plus d’électricité renouvelable et donc savoir mieux moduler la production et la consommation.