Rosatom présente ses Dernières Technologies

par | 7 Oct 2021 | Énergie Nucléaire

Rosatom dévoile ses derniers projets et solutions avancées dans le domaine des technologies nucléaires.

rosatom

Rosatom dévoile ses derniers projets et solutions avancées dans le domaine des technologies nucléaires lors de la Conférence européenne sur les réacteurs de recherche (RRFM). La conférence organisée par la Société nucléaire européenne s’est tenue du 24 au 30 septembre 2021. L’événement a réuni plus de 170 experts de 18 pays.


 

Rosatom présente son projet RIVER

Dans le cadre de la session « Nouveaux Projets dans le domaine des Réacteurs de Recherche », des cadres de Rosatom ont présenté des projets et solutions innovantes. Dans le domaine des applications de la technologie nucléaire, ils ont présenté le projet RIVER — Research Innovative Versatile Éducation Reactor — et le projet russe du Centre international de recherche. Le vice-président de Rusatom Overseas a par ailleurs affirmé que les centres de recherche nucléaires jouaient un rôle important dans la réalisation des objectifs de développement durable.

 

Les avancées du réacteur MBIR

Artyom Goncharuk, chef du département des activités internationales du ICI MBIR a parlé de la mise en œuvre du projet basé sur le réacteur MBIR. Ce projet du centre international de recherche deviendra une plateforme mondiale pour mener des recherches expérimentales en physique nucléaire. MBIR est un réacteur de recherche à neutrons rapides, polyvalent, qui dès sa mise en service, devrait recevoir le statut de leader mondial parmi les installations de recherche.

Les caractéristiques physiques uniques du réacteur permettront d’effectuer un cycle complet de recherche de matériaux et d’équipements pour réacteur de génération 4. Elles permettront également de mener simultanément un large éventail de travaux dans le domaine non énergétique. Il s’agit notamment de production de radio-isotopes et de matériaux spécifiques pour mener des recherches médicales.

L’accès des partenaires russes et étrangers au réacteur MBIR se fait à travers une plateforme juridique unique, le Consortium ICI MBIR. La mise en œuvre de programmes de recherche basés sur le réacteur représentera le travail coordonné de centaines de scientifiques et d’experts de différents pays. Il devrait ainsi permettre d’accélérer le développement de l’énergie nucléaire.