Réduction Émission Carbone au Japon Difficile

par | 18 Juin 2021 | Politique Énergétique

La réduction des émissions carbone au Japon est sur une mauvaise trajectoire d’après le groupe de recherche Wood McKenzie. Le Japon n’atteindra probablement pas son objectif de 46% de réductions d’émissions d’ici à 2030.


 

Réduction Émission Carbone au Japon : Un nouvel objectif ambitieux

Le Japon a participé au sommet sur le climat organisé à l’initiative de Joe Biden en Avril 2021. A cette occasion, le pays asiatique avait réhaussé ses objectifs en matière de réduction des émissions.

Le gouvernement japonais était alors passé d’une cible de 26% de réduction d’émissions en 2030 à une cible de 46%. Actuellement, le pays se dirige davantage vers une réduction de 34% d’ici à 2030, contrairement aux objectifs annoncés.

 

En finir avec les véhicules à essence d’ici à 2035

Pour arriver à remplir son objectif ambitieux, le Japon doit accélérer la décarbonisation de son économie. Cela nécessite une volonté gouvernementale forte et des politiques claires pour renforcer la dynamique. Ainsi, le gouvernement devra adopter les ventes de voitures électriques.

En parallèle, il devra en finir avec les véhicules uniquement à essence d’ici à 2035. Des politiques fortes pourraient aussi augmenter les incitations pour le secteur privé. Les entreprises chercheraient alors à investir davantage dans le renouvelable.

 

Le Japon pourrait miser sur l’hydrogène

L’hydrogène vert, issu de techniques de production non polluantes pourrait constituer une alternative intéressante aux carburants fossiles. Globalement, la demande pour les carburants à base d’hydrogène au Japon est en hausse. Elle devrait atteindre 1,7 Millions de tonnes d’ici 2030, ce qui nécessite des adaptations au niveau de la production.

Le gouvernement met déjà en place des politiques pour développer ces nouveaux usages. Par exemple, il implémente déjà certaines stations de ravitaillement dans le pays. Elles pourraient être multipliées par 6 d’ici à 2035. Les premières stations test sont déjà en construction et la commercialisation est prévue d’ici à 2030.

 

Réduire la production de charbon

Le Japon veut réduire la part du charbon dans son mix énergétique pour mieux atteindre l’objectif fixé. Le gouvernement souhaite diminuer la part du charbon dans la production d’énergie du pays. L’objectif fixé est de passer de 30% en 2019 à 26% d’ici à 2030.

Cet objectif représente cependant un challenge ambitieux à relever. La bonne compétitivité du charbon en fait actuellement une énergie relativement peu chère.

 

Le nucléaire en question

Le Japon pourrait également augmenter la part du nucléaire dans son mix énergétique pour accélérer sa transition. Cependant, le pays est encore traumatisé par l’accident nucléaire de la centrale nucléaire Fukushima en 2011. Le pays a cependant prévu d’augmenter légèrement la part du nucléaire dans son mix énergétique d’ici à 2030.

Enfin, le gaz joue toujours un rôle important dans l’alimentation en énergie du pays. Cependant, la part du gaz décroît depuis plusieurs années. Les coûts élevés du gaz et les politiques en faveur du renouvelable devraient encore accélérer cette tendance.

Finalement, même si le Japon se fixe des objectifs ambitieux, ces derniers paraissent difficilement atteignables. Les énergies renouvelables jouent leur rôle, mais il reste de nombreux obstacles à surmonter pour baisser significativement les émissions d’ici à 2030.