Raffineries en Afrique: Forte Augmentation des Capacités

par | 7 Juil 2021 | Énergies Fossiles, Pétrole

Les raffineries en Afrique connaîtront une augmentation importante des capacités de leurs unités de distillation sous-vide d’ici à 2025.
raffineries en afrique

Les raffineries en Afrique connaîtront une augmentation importante des capacités de leurs unités de distillation sous-vide d’ici à 2025. Le rapport de GlobalData place ainsi l’Afrique devant l’Asie et le Moyen-Orient.


 

Les raffineries en Afrique: +936.000 bpj entre 2021 et 2025

Les capacités distillation sous-vide (VDU) des raffineries en Afrique devraient augmenter de 936.000 barils par jour entre 2021 et 2025. Cela représente environ 33 % des augmentations mondiales des capacités de leurs VDU attendues d’ici à 2025.

Ces chiffres proviennent du rapport de GlobalData Perspectives des unités de distillation sous-vide des raffineries à échelle mondiale d’ici 2025. GlobalData est une entreprise de données et d’analyse de premier plan.

Les nouveaux projets de raffineries seront à l’origine d’une augmentation des capacités VDU de 917.000 barils par jour. La raffinerie Mostorod II en Égypte est aussi la seule à connaître une expansion. Elle devrait permettre une augmentation des capacités VDU de 19.000 barils par jour.

 

Le rôle central des raffineries du Nigeria

Teja Pappoppula, analyste spécialisé dans le pétrole et le gaz à GlobalData, souligne le rôle important du Nigeria.

« Le Nigeria est à la tête des nouvelles augmentations de capacité VDU en Afrique d’ici 2025, représentant environ la moitié des augmentations de capacité totales ».

Le projet de la raffinerie Lagos I a une place centrale dans l’augmentation des capacités VDU au Nigeria. La nouvelle raffinerie devrait atteindre une capacité de 312.000 barils par jour d’ici à 2022. Elle représente à elle seule le tiers de l’augmentation des capacités VDU en Afrique.

Le modèle de développement de l’Afrique est basé sur des projets de nouvelles raffineries aux capacités VDU importantes comme Lagos I. L’Asie et le Moyen-Orient misent également sur l’expansion de raffineries déjà existantes pour développer leurs capacités VDU.

 

L’Afrique devant l’Asie et le Moyen-Orient

Toujours selon l’enquête de GlobalData, l’Asie aura également une place importante dans l’augmentation mondiale des capacités VDU. La raffinerie Gulei en Chine sera un des principaux contributeurs avec une capacité de 154.000 barils par jour d’ici à 2022.

Le Moyen-Orient se positionne comme la troisième région du monde pour l’augmentation des capacités VDU. L’Irak détient un rôle clé dans cette augmentation. Le pays augmentera ses capacités de 300.000 barils par jour d’ici à 2025 avec cinq nouveaux projets et une expansion.

L’Afrique, l’Asie et le Moyen-orient participeront respectivement à 33%, 29% et 20% de l’augmentation des capacités mondiales d’ici à 2025. Les raffineries africaines se positionnent comme des leaders des VDU à échelle mondiale.