Province d’Alberta: Forte Croissance des EnR Attendue

par | 24 Mar 2021 | Politique Énergétique

La Province d’Alberta, plus grande province pétrolière du Canada, devrait disposer de 26% d’EnR dans son mix électrique d’ici 2023. Elle devrait connaître, entre 2018 et 2023, la croissance la plus rapide de sa capacité d’énergie renouvelable. C’est ce que vient d’annoncer la Régie canadienne de l’énergie dans un nouveau rapport. Et ce, alors que l’interruption de l’extension du gazoduc Keystone faisait craindre une crise économique et sociale majeure.


 

La province d’Alberta prévoit 2 GW d’énergie renouvelable d’ici 2023

26% de la capacité électrique de l’Alberta en énergie renouvelable

D’ici 2023, 26% de la capacité électrique de la province d’Alberta proviendra des énergies renouvelables (EnR), contre 16% en 2017. C’est ce que dévoile une analyse récente de la Régie canadienne de l’énergie. La province voisine Saskatchewan verra également la capacité d’EnR passer de 25% à 33% au cours de la même période.

Les deux provinces sont en phase de transition énergétique. Elles vont ainsi supprimer progressivement la production d’électricité au charbon et remplacer le combustible par du gaz naturel, de l’énergie éolienne et solaire. La province d’Alberta ajoutera ainsi près de 2 GW de capacité d’énergie renouvelable d’ici 2023.

Climat de peur après l’abandon du Keystone XL en Alberta

Initialement, l’interruption de la construction du Keystone XL aux États-Unis laissait présager une catastrophe économique et sociale pour la province d’Alberta. En raison du fait que la majorité de son économie reposait sur la manne pétrolière.

L’interruption de l’extension du gazoduc Keystone est la conséquence d’un décret présidentiel de Joe Biden. Balayant ainsi l’autorisation de construction autorisé en 2017 par Donald Trump. Cette décision signifiait la perte d’environ 65 milliards de dollars de recettes pour le Canada.

 

Le Canada soucieux de sa transition énergétique

71% d’électricité à partir de sources renouvelables au Canada d’ici 2023

Le rapport indique également que la capacité renouvelable installée totale du pays atteindra 71% en 2023, soit 106 GW, contre 67% en 2018. Cependant, le taux de croissance ralentira de 2,9% par an en 2010-2017, à 1,3% par an en 2018-2023.

Déjà 426 TWh grâce à aux énergies renouvelables en 2018

Le Canada s’est révélé au fil des années, très attentifs aux enjeux énergétiques. Ainsi, la majorité de l’énergie propre du pays émane d’un vaste réseau de barrages hydroélectriques . Celui-ci s’étire de la Colombie-Britannique au Québec en passant par le Manitoba.

Par conséquent, le Canada a produit 426 TWh d’électricité à partir d’énergies renouvelables en 2018, soit 66,2% de sa puissance totale.

Parmi les pays membres de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique), Le Canada se classe 8ème en termes de part des énergies renouvelables dans son bouquet électrique. Le Canada vise ainsi la neutralité cabron à horizon 2050.