Prospection Pétrolière: un Puit Sec en Mer du Nord

par | 12 Fév 2021 | Énergies Fossiles, Pétrole

  La prospection pétrolière en mer du Nord a permis de révéler la présence de trace de pétrole à Mandal High au large des côtes norvégiennes. En revanche,…

Prospection pétrolière

 

La prospection pétrolière en mer du Nord a permis de révéler la présence de trace de pétrole à Mandal High au large des côtes norvégiennes. En revanche, ces traces ne sont pas suffisantes pour que la compagnie pétrolière MOL Norge pérennise le forage commencé ce 10 février 2021. Le puit à donc été classé sec et sera refermé sous peu puis abandonné. 


 

À lire sur energynews.fr : Marché du pétrole: entre Covid-19, OPEP+ et EnR en 2021

 

Prospection pétrolière au large de la Norvège

 

La prospection pétrolière au large des côtes norvégienne est relancée depuis décembre 2020. La compagnie pétrolière et gazière norvégienne MOL Norge recevait en effet ce mois-ci un permis de forage pour le puit sauvage 2/9-6 S.

Le forage a commencé le 10 février à Mandal High près de la frontière norvégo-danoise. Il s’agissait de prospections pétrolières dans l’objectif de prouver la présence de pétrole dans les roches réservoirs du Jurassique supérieur.

 

Un puit classé sec

 

À lire sur Energynews.fr  Gaz Naturel Certifié: 198 Millions de m3/jour en 2021

MOL a donc foré le puit jusqu’à 4250 et 4274 mètres sous le niveau de la mer. Sachant que la profondeur de l’eau sur le site est de 70 mètres. Le forage a rencontré une couche d’environ 250 mètres d’épaisseur de grès et d’éléments argileux. Environ 140 mètres de cette couche étaient des roches réservoirs aux propriétés de réservoir faibles à moyennes.

Enfin, des traces de pétrole ont été enregistrées dans la partie supérieure du réservoir. Néanmoins, suite à cette prospection pétrolière, le puits a été classé comme sec. Il sera désormais bouché et abandonné de manière permanente.