Prospection Pétrolière: le PDG de TotalEnergies Résiste

par | 31 Mai 2021 | Énergies Fossiles, Pétrole

La prospection pétrolière est défendue par le PDG de TotalEnergies Patrick Pouyanné pour qui “la radicalité n’est pas une réponse”.


 

La prospection pétrolière demeure indispensable

Outre la validation du changement de nom de Total, Patrick Pouyanné a profité de l’Assemblée Général des actionnaires de TotalEnergies pour défendre la nécessité de la prospection pétrolière. Faisant valoir que « la radicalité [n’était] pas la réponse ». Cette prise de position fait écho aux déclarations de l’Agence internationale de l’énergie (IEA). Selon celle-ci, tout nouveau projet d’exploration devrait être oublié face à l’urgence climatique.

Le PDG du groupe français a d’ailleurs souligné l’importance du pétrole dans le monde contemporain : « notre économie fonctionne toujours à 80% avec des énergies fossiles » a-t-il déclaré. Concernant la transition, il a rappelé que l’argent issue du pétrole et du gaz était important pour l’investissement dans les énergies renouvelables.

 

La transition progressive

Pour montrer la volonté de changement de la part du groupe, M.Pouyanné a souligné la prise en compte des enjeux de la transition dans le budget de TotalEnergies. Le budget consacré a l’exploration est en effet passé de 1,5 milliards annuels il y a 5 ans à 800 millions de dollars aujourd’hui.

Finalement, la transition doit, selon le patron français, être progressive et accompagner l’évolution de la demande. La dynamique du groupe va d’ailleurs en ce sens : la production de pétrole en 2030 de TotalEnergies serait inférieure à celle de 2019, le groupe atteignant un pic au cours de la décennie.