Vous lisez actuellement
Prix du Carbone: l’Allemagne soutient la Réforme de l’UE

Prix du Carbone: l’Allemagne soutient la Réforme de l’UE

  • Le prix du carbone est au cœur d'un projet de réforme porté par la Commission européenne concernant l'industrie aéronautique.
prix du carbone

Le prix du carbone est au cœur d’un projet de réforme porté par la Commission européenne concernant l’industrie aéronautique. Le gouvernement allemand soutient ce projet qui souhaite étendre la tarification du carbone et mettre fin à la gratuité des permis carbone pour l’aviation.


 

Prix du carbone : payer pour polluer

Le marché du carbone force les industries à acheter des permis lorsqu’elles polluent au sein de l’Union Européenne. Ces dernières les échangent ensuite sur le marché pour se conformer aux quotas d’émission fournis au préalable. L’industrie et l’aviation peuvent aujourd’hui se procurer gratuitement ces permis, les protégeant des prix du carbone.

 

12 propositions pour uniformiser le prix du carbone

L’initiative soutenue par l’Allemagne fait partie d’un ensemble d’une douzaine de propositions que la Commission européenne proposera le 14 juillet 2021. Le but à long terme devrait être d’avoir un prix du carbone uniforme intersectoriel dans l’Union Européenne. Plus largement, il s’agit de réduire les émissions de CO2 pour répondre aux objectifs climatiques de l’Union Européenne.

Ces mesures comprennent donc une réforme du prix du marché du carbone européen. La Commission européenne a également proposé une taxe aux frontières sur le CO2 pour les biens importés. Ces propositions doivent encore êtres soumises au vote du parlement et des gouvernements européens.

Découvrir
nordstream 2

 

Un coût social important

Cependant, appliquer ces réformes à échelle communautaire pourrait être difficile. Certains États membres craignent que cela n’augmente la facture énergétique des ménages. Ainsi, l’Allemagne a souligné la nécessité d’adopter de nouvelles mesures pour prendre en compte ce coût social.

En soutenant cette réforme européenne du marché du carbone, l’Allemagne montre donc son engagement en faveur des objectifs de décarbonisation. Cette année Berlin avait imposé une taxe nationale sur le CO2 aux fournisseurs de combustibles de chauffage et de transport. Celle-ci s’élevait à 25 euros par tonne.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021