Plug Power et SK Group s’allient pour l’Hydrogène en Asie

par | 12 Oct 2021 | Énergie Hydrogène, Stratégie entreprise

Plug Power et SK Group prévoient la création d'une coentreprise pour développer l'économie de l'hydrogène vert en Corée du Sud, pays en avance en termes de développement de ce vecteur énergétique.

plug power

Plug Power et SK E&S de SK Group annoncent la formation d’une coentreprise visant à accélérer l’expansion de l’hydrogène en Asie. Cette alliance permet à Plug Power de s’implanter au sein du marché asiatique.


 

Plug Power et SK E&S créent une co-entreprise

SK E&S et Plug Power finalisent leur projet de coentreprise 51/49 dans le domaine de l’énergie hydrogène avec plusieurs projets en élaboration. Par exemple, la création de systèmes de piles à combustibles à hydrogène, stations de ravitaillement en hydrogènes, électrolyses. Le marché sud-coréen et le marché asiatique sont ceux visés dans cette coentreprise.

À savoir qu’au début de l’année 2021, SK Group a investi plus de $1,5 milliard dans Plug Power.

 

Répondre aux objectifs gouvernementaux

L’objectif de la société américaine est d’augmenter la part de l’hydrogène en Asie, mais surtout en Corée du Sud. Ceci fait suite à la politique gouvernementale sud-coréenne avec sa feuille de route sur l’économie de l’hydrogène pour 2040. Le pays prévoit la production annuelle de 5 millions de tonnes d’hydrogène et 6 millions de véhicules à piles combustibles.

De plus, le plan sud-coréen prévoit 1200 stations de ravitaillement et 15 GW de production en pile à combustible. Enfin, la Corée du Sud prédit une production économique d’hydrogène de l’ordre de 40 milliards de dollars d’ici à 2040.

 

Création d’une usine à grande-échelle

La coentreprise porte le projet d’une usine à grande-échelle d’ici à 2024 dans une métropole clé de Corée du Sud. L’usine permettra la production de piles à combustibles à hydrogène, systèmes d’électrolyses pour l’approvisionnement du marché sud-coréen et asiatique.

Après le marché nord-américain, Plug Power avec l’aide du groupe SK, désire entrer dans le marché asiatique. En s’alliant avec l’un des principaux conglomérats de Corée du Sud, la société américaine se donne les moyens de réussir.