PipeChina atteindra son Pic d’Émissions de CO2 en 2030

par | 24 Juin 2021 | Énergies Fossiles, Gaz Naturel, Pétrole, Stratégie entreprise

PipeChina, fournisseur pétro-gazier chinois, souhaite amener ses émissions de carbone et sa consommation d'énergie à un pic avant 2030. 
pipechina

PipeChina, founrissu souhaite amener ses émissions de carbone et sa consommation d’énergie à un pic avant 2030. L’entreprise chinoise de réseau pipeline de pétrole et de gaz est un des grands fournisseurs énergétiques du pays.


 

PipeChina promet d’atteindre son pic d’émissions de CO2 en 2030

L’entreprise chinoise de réseau pipeline PipeChina est soutenue par l’État pour son rôle clef dans l’approvisionnement énergétique du pays. En 2020, elle a émis environ 13,2 millions de tonnes de CO2. Ce taux devrait atteindre 17,6 millions en 2025 avant d’atteindre un pic en 2030.

« Actuellement, la plupart des émissions de carbone de PipeChina viennent de notre consommation d’électricité et de gaz naturel », a rappelé le manager général des opérations commerciales de la firme Tang Shanhua.

L’électricité représente le tiers de la consommation d’énergie de PipeChina. En 2020, les émissions liées à l’électricité était responsable de 65% des émissions totales de la société.

 

La Chine : 11,5 milliards de tonnes de CO2 émises en 2019

L’engagement de l’entreprise PipeChina s’inscrit dans la volonté de la Chine de respecter l’Accord de Paris. Le pays asiatique a promis d’atteindre un pic national d’émissions de CO2 d’ici à 2030. L’objectif final est ensuite de devenir totalement neutre en carbone avant 2060.

La Chine reste relativement opaque sur ses données carbones, qui n’ont pas toutes été révélés. Cependant, des analystes estiment que la Chine pourrait avoir dépassé les 11,5 milliards de tonnes de CO2 émises en 2019.

L’objectif est désormais d’optimiser la consommation d’énergie du groupe. Il s’agit également d’après M. Shanhua d’acheter davantage d’électricité générée par des énergies renouvelables. Le but est encore une fois de réduire les émissions de CO2.

 

Réduire les émissions via de nouvelles sources d’énergies

La firme de réseau chinoise recherche actuellement des technologies capables d’améliorer son efficacité énergétique. Ses dirigeants pensent notamment à l’usage d’énergie refroidie dans des terminaux de gaz naturels liquéfiés. Pour réduire ses émissions, elle compte également sur des dispositifs de recyclage du gaz naturel.

Tang Shanhua a également souligné que la direction prévoyait de construire davantage de pipelines au gaz naturel. Elle mise aussi sur des dispositifs de stockage au gaz naturel en Chine, prévus entre 2021 à 2025. En parallèle, elle continuera à chercher des opportunités commerciales pour se diversifier. Cette stratégie passera par le stockage d’hydrogène, le transport ou les dispositifs de stockage de carbone.