Vous lisez actuellement
Petronas utilise l’Indice AECO pour son GNL au Canada

Petronas utilise l’Indice AECO pour son GNL au Canada

  • Petronas, compagnie pétrolière malaisienne, déclare avoir signé son premier contrat GNL selon la base d’indexation canadienne des prix.
petronas

Petronas, compagnie pétrolière malaisienne, déclare avoir signé son premier contrat GNL selon la base d’indexation canadienne des prix. Il s’agit de l’indice Canada Alberta Energy Company (AECO), afin que les clients est une option de prix supplémentaire.


 

Petronas conclut son 1er contrat GNL indexé à l’AECO

L’entreprise malaisienne Petronas vient de signer son premier contrat de GNL indexé. Celui-ci se base sur l’indice Canada Alberta Energy Company (AECO). Cette nouvelle indexation du prix du GNL intervient à la suite de la vente d’une cargaison de GNL au comptant à un acheteur d’Extrême-Orient. La livraison est prévue en août 2021.

L’indice AECO est une référence importante au Canada en ce qui concerne le prix du gaz naturel. Il est transparent, car sa valeur se négocie en temps réel. Aussi, une grande liquidité est disponible et est soutenue par d’importantes réserves de gaz.

 

Diversifier les avantages et répondre à la demande énergétique

Par cette nouvelle indexation, Petronas souhaite inclure une option de prix supplémentaires pour ses clients. Ce qui devrait leur permettre de profiter de multiples avantages. Une meilleure compétitivité des prix est également offerte.

Découvrir
tellurian

Ezran Mahadzir, le DG de Petronas LNG, a déclaré :

« En tant que fournisseur de solutions GNL centrées sur le client, nous cherchons continuellement à fournir des solutions personnalisées pour répondre à la demande énergétique de nos clients, tout en leur offrant une structure de prix compétitive. »

La société malaisienne a pour ambition d’établir un indice de prix transparent sur le marché du GNL, ce qui doit permettre une diversification des prix pour les cargaisons. À cela s’ajoute un meilleur approvisionnement en GNL du Canada, cela pour répondre à une demande énergétique qui s’intensifie. Le début de commercialisation se fera, quant à elle, en 2024.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021