Vous lisez actuellement
Pétrole Offshore: Neptune Energy fait une Nouvelle Découverte

Pétrole Offshore: Neptune Energy fait une Nouvelle Découverte

rig-22516481920-b88aff67

Un nouveau puits de pétrole offshore a été découvert par l’entreprise Neptune Energy au mois d’octobre près du champ de Fenja en mer de Norvège.


 

Un puits de pétrole offshore creusé par le semi-submersible West Phoenix

Situé dans la licence de production 586 à environ 120 Km au nord de Kristiansund, le puits sauvage 6406/12-G-1 H est une extension d’un puits d’observation pour la découverte de pétrole 6406/12-3 A (Blue). Ce dernier a été creusé en 2014 dans les roches réservoirs du Jurassique supérieur à des profondeurs de 4235 et 3695 mètres sous le niveau de la mer.

Estimer plus précisément les ressources

Le but du puits était de réduire l’incertitude liée à l’estimation des ressources et de prouver la présence de pétrole dans les roches réservoirs du Jurassique moyen. Même si le puits 6406/12-G-1 H n’a pas rencontré de roches réservoirs, il a prouvé l’existence d’une colonne de pétrole de 38 mètres dont environ 20 mètres sont de qualité réservoir modéré à bonne selon NS Energy. Le puits, qui n’a pas fait l’objet de tests de formation, sera maintenant temporairement bouché et abandonné. De nombreuses données extensives ont cependant été recueillies.

 

Le 7ème puits de pétrole offshore d’exploration de la licence 586

Les propriétaires de la licence envisagent de lier ce nouveau puits aux infrastructures existantes sur la zone de Fenja. Celle-ci est en cours de développement en tant que liaison sous-marine longue distance avec le complexe Njord.

 

Découvrir
Énergie Saguenay

La réduction des prévisions de découverte

La Direction norvégienne du pétrole a affirmé que cette découverte équivalait entre 0,5 et 3,2 de pétrole récupérable. Avant le forage de ce nouveau puits, Neptune Energy avait estimé ces ressources pour le puits 6406/12-3 A entre 1 et 4 millions de mètres cubes d’équivalent pétrole récupérable. L’entreprise a cependant dû réduire le calcul préliminaire de la découverte de pétrole, suite à cette découverte, entre 0,2 et 1,6 million mcm contre 1 et 4 mcm d’équivalent pétrole récupérable selon la Direction norvégienne du pétrole.

Après avoir annoncé sa première production de gaz, à partir du champ d’Adorf en Allemagne, l’entreprise Neptune Energy agrandit à nouveau ses ressources disponibles avec ce nouveau puits.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021