Parcs Éoliens en Chine: 689GW d’ici à 2030

par | 4 Oct 2021 | Énergie Éolienne, Politique Énergétique

La Chine prévoit de développer 67% des capacités mondiales de l'énergie éolienne d'ici à 2030 sur son sol. Le gouvernement généralise également le recours aux projets hybrides.

parcs éoliens en chine

Les parcs éoliens en Chine sont promus à un bel avenir. Selon la dernière étude Wood Mackenzie, le pays devrait développer une capacité cumulative de plus de 689 GW d’ici à 2030, soit l’équivalent de 67% de la part de développement mondiale.


 

Les parcs éoliens en Chine maintiennent une forte dynamique

La Chine se fixe un objectif de 1200 GW d’énergie éolienne et solaire d’ici à 2030. Une quantité de 408 GW de nouvelles capacités sera ajoutée entre 2021 et 2030. L’éolien terrestre représente 82% du total au cours des perspectives, avec une capacité annuelle moyenne de 33 GW.

En Mongolie intérieure, dans les provinces du Hebei et du Shanxi, des bases d’énergie renouvelable nouvelles se développent. Celles-ci expliquant la forte croissance, les promoteurs publics signent des contrats de développement directement avec les gouvernements locaux.

Outre les nouveaux projets, un volume important de turbines vieillissantes représente une bonne opportunité pour les activités de repowering. Des politiques pertinentes pour répondre à la faisabilité et à la rentabilité de la remotorisation en Chine sont nécessaires. Cela pour libérer le potentiel du marché de la repowering, qui devrait atteindre une capacité de 24 GW d’ici à 2030.

 

Des politiques favorables

Une série de politiques s’annoncent pour soutenir la croissance soutenue du marché éolien en Chine. Tels les objectifs de capacité renouvelable pour 2030 et les objectifs annuels de la norme de portefeuille d’énergies renouvelables (RPS). S’ajoutent les tarifs référentiels sur le réseau stabilisant la rentabilité des projets éoliens terrestres après finalisation des subventions 2020.

Il existe un pipeline suffisant de projets éoliens terrestres pour soutenir les perspectives à 10 ans de la Chine. Le nombre de bases renouvelables triple, passant de 25 à 78 du deuxième semestre 2020 au deuxième semestre 2021. Soit 260 GW de capacité totale en cours de planification et de construction dans 14 provinces.

Le LCOE (coût actualisé de l’électricité) de l’énergie éolienne terrestre pourrait diminuer de 46% de 2021 à 2030. Cela grâce à la chaîne d’approvisionnement éolienne terrestre établie et les modèles d’éoliennes à plus grande échelle. Ce prix pourrait tomber en dessous des tarifs sur le réseau de l’énergie au charbon en 2022.

 

L’éolien concurrencé par le solaire

L’énergie éolienne est remise en question par l’énergie solaire à moindre coût dans l’ère post-subvention. Le faible investissement initial pour les projets solaires contribue à un faible seuil d’entrée sur le marché. Cela additionnellement aux acteurs du marché plus diversifiés par rapport aux projets éoliens, qui sont préférés par les promoteurs publics.

Les projets hybrides se généralisent et le gouvernement encourage le développement de projets éoliens, solaires, de stockage et d’hydrothermies. Le but est d’alléger la pression sur le réseau et de soutenir une énergie renouvelable substantielle en ligne.