Parc solaire en Inde : EDEN sécurise 450 MW au Rajasthan

par | 2 Fév 2021 | Énergie Solaire

  Un parc solaire en Inde au Rajasthan va bénéficier à nouveau de l’expertise commune de Total Eren et EDF Renouvelables grâce au projet PV…

 

Un parc solaire en Inde au Rajasthan va bénéficier à nouveau de l’expertise commune de Total Eren et EDF Renouvelables grâce au projet PV SECI III. Les deux entreprises ont en effet obtenu un financement de 165 millions de dollars pour prendre en charge ce projet de parc photovoltaïque de 450 MW. 


 

Un parc solaire en Inde très attractif pour l’industrie française

 

165 millions de $ au nord de l’Inde

Cette centrale photovoltaïque attire de plus en plus d’intérêts financiers. En atteste le « green loan » de 165 millions de dollars fourni par DBS Bank Ltd, Standard Chartered Bank et Sumitomo Mitsui Banking Corporation, dans le cadre du projet PV SECI III. Joint venture de Total Eren et d’EDF Renouvelables, EDEN Renewables India qui va en profiter.

Ce projet solaire situé au nord de l’Inde développera, à terme, 450 MW d’électricité.

 

À lire sur energynews.fr : Parc solaire : 110 MW par Tata Power dans l’État du Kerala

 

EDEN Renewables India, un acteur de référence en Inde

En 2019, l’appel d’offre pour le projet avait été remporté par EDEN Renewables India ayant signé un contrat avec la Solar Energy Corporation of India (SECI). Avec ce projet, EDEN Renewables India se hissait ainsi dans les trois groupes ayant remportés le plus d’appels d’offre en Inde.

En 2020, l’entreprise possédait 207 MW de centrales en exploitation, 450 MW en construction. Également, plus de 1600 MW en cours de développement et attendus pour 2022.

 

L’industrie française pour répondre aux défis de la transition énergétique

 

40% d’énergies renouvelables en Inde d’ici 2030

Le projet devrait être livré durant le premier semestre de 2021. Sa mise en service sera, selon les directions d’EDEN et d’EDF Renouvelables, une étape clé pour le développement des énergies renouvelables en Inde. Le parc solaire en Inde contribue ainsi à l’objectif de 40% de la production de combustibles non fossiles d’ici 2030 que s’est donné l’Inde lors de la COP 21.

 

Les entreprises françaises sur tous les fronts émergents

Ce succès traduit aussi la volonté des acteurs français de se positionner sur les marchés des énergies renouvelables dans les pays émergents.

Traditionnellement présent en Europe et en Amérique du Nord, EDF Renouvelables se tourne de plus en plus sur des marchés tels que le Brésil, la Chine ou l’Inde. Total Eren, dont Total SA est actionnaire depuis 2017, cible intrinsèquement ces pays où les énergies renouvelables représentent une réponse économiquement viable à une demande énergétique croissante.