Parc Éolien Triton Knoll: 857 MW Exploités En Mer Du Nord

par | 4 Mar 2021 | Énergie Éolienne

Le parc éolien offshore Triton Knoll et composé de 90 éoliennes offshore Vestas. Leur installation a débuté en janvier dernier.  débuté en janvier.  À terme, ce parc permettra d’alimenter en énergie verte plus de 800.000 foyers britanniques par an. L’exploitation est prévue pour 2022.


 

Le parc éolien offshore de Triton Knoll : 857 MW en service

Le parc éolien offshore Triton Knoll développe une puissance de 857 MW. Cela devrai ainsi permettre d’alimenter en électricité plus de 800.000 foyers britanniques.

La mise en service complète est prévue en 2021, le projet devrait s’achever fin 2022. Cette 1ère mise en route est suivie d’une période d’essais et de la fin de l’installation des turbines Vestas V164-9,5 MW.

 

RWE au Royaume-Uni

Investir 5 milliards EUR€ entre 2020 et 2022

Le parc éolien offshore Triton Knoll sera au moment de sa pleine exploitation le plus grand parc éolien offshore exploité par RWE. Cela permettra ainsi au conglomérat allemand de maintenir sa position comme leader de l’énergie offshore.

D’ici fin 2022, RWE souhaite tout de même étendre son portefeuille mondial d’énergies renouvelables. L’entreprise souhaite en effet développer 13 GW de puissance installée grâce à un investissement de 5 milliards EUR€. Et ce, entre 2020-2022.

Le volume de cet investissement pourrait même atteindre les 9 milliards EUR€ avec la participation de ses partenaires.

Plus de 4 GW potentiellement en développement au Royaume-Uni

Aux Royaume-Uni déjà, RWE dispose d’un large portefeuille d’offshore. En plus du parc éolien offshore de Triton Knoll, l’entreprise dispose également du projet offshore Sofia de 1,4 GW. Ce dernier, situé à Dogger Bank est déjà très avancé.

Aux enchères des Offshore Wind Round 4 leasing proposant 7 à 8 GW sur les Crown Estate. RWE a déjà soumis l’idée de 2 nouveaux sites offshore. Ces sites auraient une capacité totale de 3 GW. L’idée ayant rencontré un franc succès.

Pour Tom Glover, directeur commercial de RWE Renewables et président de RWE UK Country, ces investissements permettraient par conséquent au Royaume-Uni d’atteindre son objectif de porter sa capacité offshore à 40 GW d’ici 2030.