Parc Éolien: Reprise du Plus Grand Parc Terrestre Suédois

par | 3 Août 2020 | Énergie Éolienne

Le Parc éolien Suédois de Blakliden Fabodberget après une pause hivernale redémarre sa construction. Vattenfall a donc repris la construction du plus grand parc éolien…

Le Parc éolien Suédois de Blakliden Fabodberget après une pause hivernale redémarre sa construction. Vattenfall a donc repris la construction du plus grand parc éolien terrestre  Suédois de 353 MW.


 

Vattenfall reprend les travaux du plus grand parc éolien terrestre suédois

Malgré la pandémie de COVID-19 et une pause hivernale, le plus grand parc éolien terrestre de Vattenfall devrait être terminé dans les temps. Une fois achevé, ce parc éolien sera composé de 84 turbines Vestas de 4,2 MW. Démarrés depuis 2018, les travaux devaient prendre fin en 2022. Une fois achevé, ce parc devrait produire suffisamment d’électricité pour alimenter 220 000 foyers suédois par an.

Environ 60% de l’électricité produite par le parc sera achetée par Norsk Hydro dans le cadre d’un accord de fourniture d’électricité s’échelonnant sur 20 ans.

parc éolien terrestre
Crédit : © Pontus LUNDAHL / TT News Agency / AFP

Le Parc Éolien de Blakliden Fabodberget en quelques chiffres

Ce parc éolien sera développé en deux segments (Blakliden et Fabodberget) comprenant 84 éoliennes au total. Le parc éolien de Blakliden est actuellement en cours de construction avec 50 turbines dans la municipalité d’Asele. En parallèle, Fabodberget sera composé de 34 turbines et s’étendra entre Asele et Lycksele. On parle alors de ces deux parcs comme un seul projet car ils possèdent le même point de connexion au réseau électrique.

Les travaux prévus pour 2020 comprennent : 

  • la pose d’un câble d’environ 107 km de long
  • l’achèvement de 84 sites de grues et de travaux de fondation
  • la construction de postes de transformation
  • le raccordement des lignes électriques aériennes au site
  • la construction de 70 km de route pour accéder au parc

Les éoliennes choisies pour ce parc éolien

Blakliden Fabodberget sera équipé d’éoliennes V136-4,2 MW qui pourront résister aux conditions météorologiques extrêmes de la région, et générer une puissance maximale par vent faible à moyen. Ces éoliennes mesureront 66,7 m de long pour une corde maximale de 4,1 m.

Le financement de Blakliden Fabodberget

Financièrement, le projet a été bouclé en octobre 2018. Ce dernier a été assuré par les fonds propres et la dette mezzanine de PKA et Vattenfall, et la dette de financement de projet senior de l’Agence de crédit à l’exportation (EKF) du Danemark. Cooperatieve Rabobank a arrangé ce financement.

 

Un parc éolien qui s’articule selon les saisons

Des travaux qui s’arrêtent tous les hivers

En raison du temps froid et de la neige épaisse, la construction du projet doit s’arrêter chaque hiver pendant environ 5 mois.

Cet arrêt des travaux est aussi dû à un accord entre Vattenfall et les villages Sami locaux afin de permettre l’élevage des rennes dans la région.

parc éolien terrestre
Travaux de déneigement – Source : Vattenfall

Un temps de pause précieux

Pour Kristoffer Arnqvist de Vattenfall, qui travaille à la réalisation des projets :

“Pendant les vacances d’hiver, tout notre temps est consacré à la planification de la prochaine saison de construction. Le temps de construction limité dont nous disposons rend chaque saison incroyablement intense, et tout doit être planifié dans les moindres détails pour que tout fonctionne.”

parc éolien terrestre
Kristoffer Arnqvist – Source : Vattenfall

Les conséquences de l’épidémie de coronavirus sur l’avancé des travaux du parc éolien

Arnqvist a ajouté :

“L’épidémie de Covid-19 a complètement changé les conditions du projet. Nous avons dû modifier rapidement nos plans pour que la construction puisse se poursuivre, tout en accordant la plus haute priorité à la sécurité et à la santé des personnes”.

En général, entre 70 et 120 personnes travaillent sur le chantier chaque jour. Cela a donc nécessité une coordination et une série de mesures pour éviter la propagation de l’infection.

Des mesures importantes

Parmi les mesures prises on retrouve, l’interdiction de visite sur le site, les présentations et sessions de formation sur le chantier se font à distance.

“Si les gens doivent se déplacer sur le site de construction, cela se fait dans des voitures séparées. Nous évitons autant que possible de voyager ensemble. Nous avons dû installer une nouvelle cabane à côté de celles qui existaient déjà, pour que le bureau de Vattenfall soit séparé des autres opérations. Nous avons construit des toilettes supplémentaires et une zone extérieure couverte pour faciliter le maintien de la distance sociale. En outre nous avons augmenté le nettoyage dans les bâtiments pour minimiser la propagation du virus”.

La livraison des composants pour le parc éolien

L’épidémie a aussi affecté les délais de livraison des composants. 

“Le calendrier du projet dépend des livraisons que nous avions prévues, et des compétences disponibles à l’instant T. En raison des restrictions, certaines des livraisons ont été retardées, voire complètement annulées. Nous devons travailler de manière proactive en permanence, changer de fournisseur quand il le faut et planifier à nouveau pour que cela fonctionne”, a déclaré M. Arnqvist.

Il a ajouté que le projet “tient bon” pendant la pandémie.

“C’est entièrement grâce aux grands efforts déployés chaque jour par ceux qui travaillent sur la construction. J’aimerais dire un grand merci à tous nos collègues du projet Blakliden Fabodberget, à nos entrepreneurs, à leurs sous-traitants et à leurs fournisseurs”. (renews.biz)