Parc Éolien Offshore Normandie: Dialogue Concurrentiel en cours

par | 29 Avr 2021 | Énergie Éolienne

Le dialogue concurrentiel est ouvert pour le 8ème parc éolien offshore Français prévu en Normandie au large des côtes du Cotentin. Le parc fera 1 GW et le gouvernement confirmait son installation le 5 décembre 2020 dans un communiqué.


 

1 GW de parc éolien offshore au large de côtes normandes

Ce projet de parc éolien se veut bénéfique pour le territoire normand et ses populations. Des débats publics permettront la réduction de l’impact de ces infrastructures sur l’environnement. Mais surtout sur les activités de pêche, première cause de discorde entre les objectifs gouvernementaux et la population.

En tout état de cause, le gouvernement s’attend à des retombées économiques positives pour les populations locales.

 

6 candidats sélectionnés

En janvier 2021, la procédure de mise en concurrence a débuté afin de nommer les candidats les plus appropriés. Elle a suscité un large intérêt, en France comme à l’étranger. Le gouvernement a ainsi pré-sélectionné 6 candidats qui participeront au dialogue concurrentiel.

Trois consortiums se sont présentés : EDF et Maple Power, Total et RWE, ainsi que Vattenfall et la Banque des Territoires. Les trois autres candidats sont Shell, Ocean Winds et Iberdrola Renovables France.

Le dialogue concurrentiel vise à déterminer legGroupe qui obtiendra la construction et l’exploitation du parc. Le vainqueur sera désigné d’ici 2022. La mise en service du parc est quant à elle envisagée en 2028.

 

6,2 GW d’éolien offshore d’ici 2028

Le gouvernement français développe son éolien offshore, afin d’atteindre une production d’électricité renouvelable en mer de 6,2 GW en 2028. Pour cela, il s’appuie notamment sur la Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Celle-ci vise à réduire les coûts des projets tout en sécurisant leur réalisation.