Parc Éolien Offshore Mer du Nord: 759 MW aux Pays-Bas

par | 14 Fév 2021 | Énergie Éolienne

 

Un parc éolien offshore en mer du Nord de 759 MW est prévu pour 2023 au large des côtes hollandaises. Un millions de foyers seront alimentés. Ce dernier devrait contribuer aux ambitions en matière de transition énergétique des Pays-Bas. 


CrossWind, co-entreprise du pétrolier anglo-néerlandaise Shell et du fournisseur d’électricité néerlandais Eneco, développera le projet. La joint venture s’est associée avec l’entreprise espagnole Siemens Gamesa pour finaliser le projet.

 

À lire sur energynews.fr : Parc éolien offshore britannique: 1,5 GW pour Total et GIG

 

Nouveau parc éolien offshore en mer du Nord de 759 MW

 

69 éoliennes pour le projet Hollandse Kust Noord

Le parc éolien offshore Hollandse Kust Noord sera constitué de 69 éoliennes. L’accord comprend également un service de maintenance pour une durée de 15 ans.

Sans subvention accordée par l’Etat néerlandais, il est plus aisé pour les entreprises de s’allier afin d’optimiser les coûts. CrossWind a donc décidé de conclure un partenariat avec Siemens Gamesa pour la fabrication des turbines.

 

Finalisation pour 2023

2023 devrait être l’année de commencement ainsi que de finalisation des travaux. Ainsi, ce parc éolien de 759 MW devrait permettre d’approvisionner plus d’un million de foyers.

 

À lire sur energynews.fr : Éolien offshore : Total et Iberdrola pour le projet danois THOR d’1GW ?

 

Exploitation des espaces maritimes hollandais

 

Neutralité carbone pour 2050

Les Pays-Bas visent ainsi la neutralité carbone pour 2050. Ils se fixent ainsi comme objectif de diminuer de 55% les émissions de gaz à effets de serre d’ici 2030 par rapport à 1990.

De fait, six zones d’exploitation seront créées entre 2015 et 2030 afin de respecter leurs engagements. La plupart des turbines seront fournies par Siemens Gamesa dont l’expertise est mondialement reconnue.

En somme, les Pays-Bas souhaite accélérer leur transition énergétique. Les potentialités qu’offre la mer du Nord peuvent permettre, à terme, de créer un réseau de parc éolien offshore d’envergure continentale.