Vous lisez actuellement
Parc éolien offshore: Gulf Energy acquiert 50% d’un parc allemand.

Parc éolien offshore: Gulf Energy acquiert 50% d’un parc allemand.

  • Le parc éolien offshore de Borkum Riffground 2 vient d'être acquis à 50% par la société thaïlandaise Gulf Energy.  Ce parc offshore permet de produire de l'énergie plus rapidement sans engendrer de nuisance sonore ou visuelle. Cependant l'impact sur la biodiversité de ces installations en pleine mer n'est pas encore réellement établit.
Parc éolien flottant

Le parc éolien offshore de Borkum Riffground 2 vient d’être acquis à 50% par la société thaïlandaise Gulf Energy.  Ce parc offshore permet de produire de l’énergie plus rapidement sans engendrer de nuisance sonore ou visuelle. Cependant l’impact sur la biodiversité de ces installations en pleine mer n’est pas encore réellement établit.


 

La transaction de ce parc éolien offshore

Cette dernière est estimée valoir entre 548 millions et 558 millions d’euros soit entre 618 millions et 629,5 millions de dollars. Le contrat est entré en vigueur le 3 juillet 2020 comme l’expliquait récemment Yupapin Wangviwat, directeur exécutif et financier du géant des énergies thaïlandais.

Le rachat d’un parc éolien flottant préexistant

Ce parc éolien offshore, d’une puissance de 464,8 MW, est situé dans la mer du nord allemande, au Nord-Ouest de l’Allemagne. Ce parc éolien offshore a été mis en service en avril 2019 et fournit de l’électricité dans le cadre d’un accord sur 20 ans avec la multinationale danoise d’électricité Ørsted. La firme Danoise possède un accord d’exploitation et de maintenance du parc.
Pour information La dernière turbine a été installée en 2018 par MHI Vestas Offshore Wind.

Un accord triparti

Le projet s’est développé par l’intermédiaire de la filiale Gulf International Holding de la société. Celle-ci a signé un accord d’achat de part avec Global Infrastructure Partners pour acquérir le parc BKR2. La multinationale danoise Ørsted, de 25 ans, reste l’actionnaire principal à hauteur de 50% de ce parc éolien offshore Allemand.

Un projet d’acquisition soutenu par Berlin.

Suite à cette transaction le gouvernement allemand a proposé aux entreprises un tarif de rachat pour les années 1-9,5 après le début des opérations commerciales. Le site obtiendra ensuite un prix marchant plancher, garanti jusqu’à la vingtième année. Cela permet à l’entreprise d’avoir  des revenus stables sur le long terme selon Bangkok Post.

parc éolien offshore

 

Une opportunité pour l’entreprise Thaïlandaise

Selon la société Gulf Energy pour le magasine Reve ce projet lui permettrait d’élargir ses perspectives en terme d’énergie renouvelable nouveau pilier de sa stratégie énergétique. De plus, cet accord lui offre de nouvelle possibilité et perspective sur le plan international et lui garantissent des possibilités économiques plus grandes.

«Gulf energy nourrit de grandes ambitions avec BKR2, en parfaite cohérence avec sa stratégie, visant à développer et exporter son expertise en matière d’énergie renouvelable. Cette transaction permet à la société de conclure un partenariat stratégique avec le leader mondial du marché de l’éolien offshore, Ørsted. En effet l’entreprise Danoise délivre à ce jour une puissance mondiale de 6,8 gigawatts via ses éoliennes offshores. En outre 3,1 gigawatts de construction sont prévus d’ici 2022 dans différents pays tels que le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Danemark ou les États-Unis. »

Cette transaction permet également à la Gulf energy de bénéficier rapidement d’un retour sur investissement, ce qui augmentera considérablement sa base de bénéfice pour l’année en cours.

 

Découvrir
Marché de l’emploi

Avec ce parc éolien offshore le géant thaïlandais se tourne vers l’avenir.

Durant l’année 2020 la société Thaïlandaise avait procédé à une autre acquisition avec le projet éolien de 100 MW localisé au Vietnam. Elle a part ailleurs augmenté de façon significative sa participation dans des infrastructures à Oman au sein d’une centrale électrique à gaz. Ces initiatives montrent son envie de s’imposer sur la scène internationale comme l’un des leaders en matière énergétique.

 

parc éolien offshore

Des achats permis par la baisse du taux d’intérêt.

La société souhaite aujourd’hui investir pour l’avenir. En effet le directeur général et financier de l’entreprise, Yupapin Wangviwat, a annoncé vouloir faire de nouveaux achats d’actifs durant cette période. La baisse du taux d’intérêt depuis le début de l’année 2020 a engendré une réduction du coût financier des entreprises énergétiques. Celle-ci a permis une baisse du prix des actifs, les rendant plus accessible. Une chance pour l’entreprise thaïlandaise en voie de développement.

Une diversification de ses activités

L’entreprise a notamment fait part de son envie de racheter Dien Xanh Gia Lai Investment Energy Joint Stock (DGI). Celle-ci a développé et exploite des projets de parcs éoliens terrestres Ia Pech 1 et Ia Pech 2. Ces parcs fournissent une puissance de 50 MW chacun. Gulf Energy développement cherche donc à diversifier ses implantations de sites pour élargir son rayonnement et sécuriser sa place comme l’un des nouveaux leader de l’industrie énergétique.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021