Vous lisez actuellement
Parc Éolien Offshore Gode Wind 3: la Sous-Station Confiée à Chantiers de l’Atlantique

Parc Éolien Offshore Gode Wind 3: la Sous-Station Confiée à Chantiers de l’Atlantique

Parc éolien offshore

 

Le parc éolien offshore Gode Wind 3 et Ørsted choisissent Chantiers de l’Atlantique pour fabriquer la sous-station électrique de 242 MW.  Ce parc éolien devrait voir le jour en 2023 au large des côtes allemandes en mer du Nord. Ce nouveau contrat marque ainsi le leadership de l’entreprise danoise Ørsted sur le marché de l’éolien offshore en Europe.


 

Le parc éolien offshore Gode Wind 3 équipé d’une sous station de 242 MW

 

La sous-station électrique est une pièce maitresse du parc éolien

Le parc éolien offshore Gode Wind 3 ne pourrait fonctionner sans sa sous-station électrique. Placée en mer, elle abrite en ce sens des transformateurs élevant la tension de l’électricité générée par les turbines des éoliennes. Cela permet de réduire les pertes dans les câbles reliant le réseau terrestre et accroît ainsi fortement le rendement du parc éolien.

 

À lire sur energynews.fr : Parc Éolien Offshore Mer du Nord: 759 MW aux Pays-Bas

 

242 MW livré clé en main

La sous-station de 242 MW du projet Gode Wind 3 permettra également le contrôle et la surveillance à distance de l’exploitation. Conçue et fabriquée à Saint-Nazaire, elle sera livrée à Ørsted clés en main. Cela signifie que l’intégralité de l’ingénierie, de l’approvisionnement, de la construction et de la mise en service sera en effet gérée par Chantiers de l’Atlantique.

Frédéric Grizaud, directeur d’Atlantique Offshore Energy, filiale chargée des sous-stations, a déclaré :

« Nous sommes très heureux et fiers de retrouver notre client comme Ørsted, le leader mondial de notre industrie, et d’exécuter pour eux leur premier projet EPC complet pour une sous-station électrique offshore. »

 

Chantiers de l’Atlantique renforce sa position internationale

 

Le savoir-faire de Chantiers de l’Atlantique reconnu en Europe

C’est la première sous-station électrique offshore qu’Ørsted confie à un constructeur dans le cadre d’un programme EPC complet. Mais l’entreprise française a déjà fait la preuve de son savoir-faire avec la réalisation de la sous-station Westermost Rough Electrical en 2014.

Découvrir
iberdrola

Et alors que l’entreprise poursuit la construction des premières sous-stations destinées à la France, cette signature renforce encore davantage sa position hors des frontières nationales.

 

À lire sur energynews.fr : Marché de l’Éolien: Ørsted Intègre les Projets Baltica 2 et 3

 

Un carnet de commande de 1,8 GW dans le domaine des sous-stations

Cette nouvelle commande à l’export confirme en effet le leadership de Chantiers de l’Atlantique sur un marché européen très dynamique. Ce projet porte le carnet de commandes de l’entreprise dans le domaine des sous-stations à près de 1,8 GW. C’est le double de la capacité déjà installée par Chantiers de l’Atlantique dans les cinq dernières années.

L’entreprise poursuit son développement rapide dans les énergies marines tout en créant de nombreux emplois dans le domaine des énergies renouvelables.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021