Parc Éolien Offshore: Borssele III et IV Prêt en Mer du Nord

par | 18 Fév 2021 | Énergie Éolienne

 

Le parc éolien offshore Borssele III et IV situé en mer du Nord au large des côtes des Pays-Bas est prêt à entrer en service. Développé par le consortium Blauwwind, ce parc éolien de 731,5 MW sera officiellement remis à l’équipe des opérations ce jeudi 18 février 2021. 3 TWh/an sont attendus, de quoi alimenter 825.000 foyers, soit 2,3% de la demande d’électricité hollandaise. 


 

Un parc éolien offshore de 731,5 MW

 

77 Turbines MHI Vestas de 9,5 MW

Le parc éolien offshore Borssele III & IV produit désormais de l’électricité au maximum de sa capacité, soit à une puissance développée de 731,5 MW. Le premier kilowattheure fut produit dès août de l’année dernière, avant mise en service officiel ce jeudi 18 février.

La première des 77 turbines MHI Vestas de 9,5 MW du projet fut installée fin mai 2020. Fin novembre 2020, toutes les éoliennes étaient en place.

 

À lire sur energynews.fr : Parc Éolien Offshore Mer du Nord: 759 MW aux Pays-Bas

 

Développement du projet par le consortium Blauwwind

En décembre 2016, le consortium Blauwwind remporte l’appel d’offres pour développer le projet avec un prix offert de 5,45 centimes d’euro/kWh. Le consortium joint Partners Group (45 %) à Shell (20 %), DGE (15 %), ainsi que Eneco Group (10%), et Van Oord (10%).

La construction sur site a commencé en octobre 2019 grâce au navire Aeolus de Van Oord ayant installé les turbines du parc éolien.

 

3 TWh attendus par an soit 2,3% de la demande hollandaise

Borssele III & IV devrait produire environ 3 TWh par an. Cela suffirait à alimenter 825.000 foyers néerlandais, soit 2,3% de la demande totale d’électricité aux Pays-Bas.

 

À lire sur energynews.fr : Marché de l’Éolien: Ørsted Intègre les Projets Baltica 2 et 3

 

Un parc éolien offshore accompagné d’une initiative en faveur de la biodiversité

 

Le projet Borssele III & IV s’accompagne également d’une initiative conjointe avec De Rijke Noordzee. L’objectif est de créer des récifs ostréicoles. Par conséquent, 2400 huitres furent placées autour des fondations des éoliennes du parc éolien en novembre 2020. L’objectif est de déterminer si les huîtres peuvent s’établir de façon permanente. Mieux encore, de voir si elles attirent d’autres espèces marines telles que des homards.

Finalement, ce parc éolien offshore est un projet d’envergure qui se différencie des autres par l’initiative ostréicole qui l’accompagne. En plus de fournir une énergie propre, le parc limiterait également son empreinte sur la biodiversité.

Participant au projet, Eneco et Shell sont aussi en train de développer un autre parc éolien offshore au large des côtes hollandaises. Nommé Hollandse Kust Noord, il devrait développer sensiblement la même puissance que Borssele III et IV d’ici 2023.