Parc Éolien Kust Zuid: Gamesa Fournit les 140 Turbines

par | 17 Août 2020 | Énergie Éolienne

Le parc éolien Kust Zuid sera équipé de turbines du fabricant Siemens Gamesa pour le chantier remporté par l’entreprise suédoise Vattenfall. L’objectif est d’installer 140…

Parc éolien

Le parc éolien Kust Zuid sera équipé de turbines du fabricant Siemens Gamesa pour le chantier remporté par l’entreprise suédoise Vattenfall. L’objectif est d’installer 140 unités offshore SG 11.0-200 DD pour les quatre sites que possède Vattenfall dans la zone du parc éolien pour un total de 1,5 GW de puissance développée. 


Cette annonce est intervenue moins d’un mois après que la compagnie d’électricité publique suédoise ait pris la décision finale concernant l’investissement pour construire un seul projet éolien offshore non subventionné sur les sites I & II et III & IV de HKZ. Le parc est prévu pour 2030, alors que les travaux devraient commencer cette année-ci et l’installation des turbines l’année prochaine. 

 

Le parc éolien Kust Zuid équipé de turbine offshore SG 11.0-200

Le parc éolien Kust Zuid sera équipé de 140 turbines d’une puissance cumulée de plus de 1,5 GW. La turbine SG 11.0-200 DD a été conçue à partir de générations de technologies éprouvées d’entraînement direct en mer (DD). Cette éolienne se distingue des autres par ses performances, sa mise sur le marché rapide, et son faible risque dans l’industrie de l’éolien offshore.

Cette turbine repose sur une ancienne technologie de Siemens Gamesa : le Direct Drive. Grâce à cette technologie, la turbine a une rentabilité élevée pour un risque réduit. On parle de jusqu’à 40% de PEA par rapport à son prédécesseur, la SG 8.0-167 DD.

La turbine de Siemens Gamesa en quelques chiffres

La SG 11.0-200 DD possède donc un diamètre du rotor de 200 mètres et une puissance nominale de 11 MW. En outre, sa longueur de lame atteint les 97 mètres et sa surface balayée avoisine les 31.400 m2. Sa hauteur de moyeu, tout comme sa vitesse sont variables et s’ajustent selon les besoins du site sur lequel la turbine est installée.

Ces caractéristiques font que cette turbine devrait pouvoir être produite en série d’ici 2022. Siemens Gamesa énonce que : 

« À chaque nouvelle génération de notre technologie de turbine à entraînement direct en mer – qui utilise moins de pièces mobiles que les éoliennes à engrenages – les améliorations apportées aux composants ont permis d’accroître les performances tout en maintenant la fiabilité. Dans le même temps, nous sommes en mesure de réduire le délai de mise sur le marché de la SG 11.0-200 DD – grâce à des processus normalisés et à une chaîne d’approvisionnement entièrement développée. Permettant une production en grand volume à faible risque. La production en série est prévue pour 2022. »

Vattenfall aux commandes des travaux

Selon les communiqués de l’entreprise, Vattenfall prévoit de commencer les travaux en mer l’année prochaine, tandis que l’installation des turbines est prévue pour le début de l’année suivante. Andreas Nauen, PDG de la division offshore de Siemens Gamesa a déclaré : 

« Notre solide coopération avec Vattenfall devient encore plus puissante avec cette ordonnance conditionnelle. La dernière version de notre plus grande machine offshore à entraînement direct établit désormais la référence en matière de turbines dans les projets d’énergie éolienne offshore sans subventions. »

Ainsi, Siemens Gamesa a rejoint une liste de fournisseurs et d’entrepreneurs comprenant le groupe néerlandais Sif et TKF, la société italienne Prysmian, la société britannique Subsea 7 et la compagnie de navigation danoise Swire Blue Ocean.

Si tout se passe bien, le complexe éolien de Hollandse Kust Zuid devrait être entièrement opérationnel pour 2030. 

Un appel d’offres gagnant en 2018

En mars 2018, la société Vattenfall a remporté un appel d’offres concernant la construction du Hollandse Kust Zuid I & II lors de la première vente aux enchères sans subvention des Pays-Bas. Puis, en juillet 2019, Vattenfall a remporté un second appel d’offres sans subventions pour développer le projet Hollandse Kust Zuid III & IV.

« C’est une excellente nouvelle pour Vattenfall et les Pays-Bas. C’est une étape importante pour nous, compte tenu de nos ambitions de croissance dans la production d’énergie renouvelable. Nous avons déjà annoncé notre intention d’investir 13 milliards de couronnes suédoises (1,5 milliard d’euros) dans des investissements de croissance dans l’énergie éolienne pour la période 2017-2018. Les Pays-Bas sont un marché important pour nous et ce sera notre deuxième projet offshore dans ce pays. C’est un grand honneur pour nous d’avoir l’opportunité de contribuer avec ce projet à la transformation du système énergétique néerlandais”, a déclaré Magnus Hall, le président et le directeur général de Vattenfall. »

« L’obtention de l’appel d’offres pour Hollandse Kust Zuid est le résultat de nos efforts continus de réduction des coûts tout au long de notre chaîne de valeur et de la solide expérience et de l’approche de portefeuille de notre société. Nous sommes très heureux d’élargir notre contribution pour rendre le système énergétique néerlandais plus durable et soutenir nos clients, grands et petits, sur la voie d’un climat plus intelligent”, a déclaré Gunnar Groebler, vice-président senior du secteur éolien de Vattenfall. »