Parc Éolien en France: le projet « Entre Tille et Venelle » lancé

par | 9 Nov 2020 | Énergie Éolienne

Initié en 2008, le parc éolien bourguignon est désormais opérationnel. C’est la filiale du groupe chinois Envision Energy, Velocita Énergies, qui gère ce projet avec…

Initié en 2008, le parc éolien bourguignon est désormais opérationnel. C’est la filiale du groupe chinois Envision Energy, Velocita Énergies, qui gère ce projet avec le souhait d’inclure différents volets sociétaux tout au long du processus de construction et de mise en œuvre du parc. À noter que d’ici la fin de l’année, l’énergie éolienne sera la deuxième source d’énergie renouvelable (derrière la biomasse) en Bourgogne-Franche-Comté.


 

Le parc éolien « Entre Tille et Venelle » en bref

Situé au nord de Dijon, le projet compte 16 éoliennes EN131 de 2,5 MW. Le parc, qui doit son nom aux deux cours d’eau qui l’environnent, est implanté sur les communes d’Avelanges, Marey-sur-Tille, Villey-sur-Tille et Selongey, et se situe principalement en zone forestière. Le parc produira 107 GWh par an soit la consommation électrique d’environ 50 000 personnes l’équivalent d’un tiers des habitants de la ville de Dijon. La puissance du parc éolien Entre Tille et Venelle s’avère être quatre fois supérieure à la moyenne française.

Ce projet est la première française pour le groupe Envision qui a souhaité adapter la conception de ce parc spécifiquement au marché français.  « Nous sommes fiers de commander ce projet, qui comprend les premières turbines Envision installées en France, et ainsi contribuer de manière significative à la transition énergétique du pays. », a déclaré Felix Zhang, directeur exécutif du groupe Envision Group. Rappelons que ce groupe est le 5ᵉ fabricant mondial d’éoliennes avec 7000 turbines installées partout dans le monde.

Photo prise lors de la construction du parc en juillet 2020 – Velocita Energies

 

Un projet souhaitant répondre aux attentes sociétales

Initié en 2008 par les élus locaux, le projet a fait l’objet d’une concertation locale importante afin de répondre le mieux possible aux besoins du territoire et anticiper les éventuelles controverses. Un financement participatif a même été ouvert à l’origine du projet et avait alors permis de réunir 2,2 millions d’euros.

 

À lire sur Energynews.fr  Orascom prépare 500MW d'Éolien en Égypte avec Engie

 

Lors de la conception du projet, c’est la localisation des éoliennes qui avait surtout fait l’objet d’une attention toute particulière. Sur les 16 éoliennes que comportent le parc, 13 ont finalement été implantées en forêt relativement éloignées des premières habitations (la première maison se situant à 900 m du parc alors que la distance légale est de 500 m). Par ailleurs, un suivi faunistique et floristique a été entrepris afin de limiter les impacts du projet sur l’environnement.

Niveau emploi 60 postes ont été créé pour le chantier et c’est désormais cinq techniciens d’Envision qui s’occupent de la maintenance du parc pour les 25 années à venir. Plus globalement les retombées économiques du chantier pour les entreprises de la région représentent 10 à 15% du montant de l’investissement (soit entre 6 à 9 millions d’euros).

Quant aux retombées fiscales pour les collectivités elles sont intéressantes puisque le parc génère environ 500 000 € par an.

Avec cette mise en service, Envision Group annonce également la création de son deuxième parc éolien en France confirmant ainsi sa volonté d’investir durablement sur le territoire national.