Orsted vend le Parc Éolien Offshore Hornsea Two

par | 8 Juil 2021 | Énergie Éolienne, Stratégie entreprise

Orsted lance la vente du parc éolien offshore Hornsea Two au large des côtes britanniques en mer du Nord. Cette vente en partenariat avec le Credit Agricole doit permettre d’investir dans de nouveaux projets éoliens.


 

Orsted vend pour développer son portefeuille éolien

Orsted a décidé de lancer la vente de son parc éolien de Hornsea Two, situé à 90 kilomètres des côtes du Yorkshire. Le groupe danois est actuellement le plus large développeur de fermes éoliennes offshore mondial. L’accord de vente devrait valoriser le parc éolien britannique à hauteur de 3 milliards d’euros.

Orsted travaille en partenariat avec le Crédit Agricole sur la cession partielle du parc d’Hornsea Two. Cette vente fait partie de la stratégie du groupe d’énergies renouvelables. Il vend ainsi certaines de ses parts dans des parcs éoliens pour mieux investir le capital dans de nouveaux projets.

Hornsea Two est actuellement l’un des plus grands projets de parc éolien du monde et attire donc de nombreux investisseurs. Le parc possède 165 éoliennes, alimentant plus de 1,3 million de foyers. Il doit être totalement opérationnel en 2022.

 

La valorisation croissante de l’éolien en mer

Comme d’autres utilitaires, Orsted se concentre sur le développement de l’éolien offshore. Cette spécialisation prend plusieurs années et comprend des risques et des coûts importants. Les fermes éoliennes connectées au réseau doivent délivrer de l’électricité de manière stable. Elles peuvent ensuite avoir des valorisations boursières attractives intéressantes sur le marché. C’est notamment le cas si elles sont vendues à des investisseurs en infrastructures ou à des fonds de pension.

Les entreprises d’énergies renouvelables ou bas carbone et leurs installations offshore attirent globalement de riches investisseurs. Ils espèrent une croissance stable dans le marché, et ainsi pouvoir réaliser une plus-value. Ce d’autant plus que les décideurs politiques recherchent de plus en plus des alternatives aux énergies fossiles.

 

Les actions d’Orsted montent en flèche

Les décisions finales sont encore floues : l’investisseur en chef du groupe danois a indiqué avoir déjà prévu un plan pour céder des parts de Hornsea Two. Orsted et le Crédit agricole n’ont cependant pas fait de commentaires.

À l’annonce de la nouvelle, les actions d’Orsted, déjà à la hausse, ont grimpées de 3% dans la journée. En 2018, Orsted avait déjà vendu la moitié de ses parts dans le parc éolien d’Hornsea One à Global Infrastructure Partners.