Ørsted place la Biodiversité au cœur de ses Futurs Projets

par | 7 Juin 2021 | Stratégie entreprise

Ørsted annonce que tous ses nouveaux projets devront avoir un impact positif net sur la biodiversité d’ici à 2030.


 

Ørsted : construire l’énergie verte main dans la main avec l’habitat naturel

L’entreprise est déjà un des leaders mondiaux du marché des énergies renouvelables. Ørsted développe et construit des éoliennes, des panneaux solaires, des dispositifs de stockages notamment. Cette stratégie vise donc à consolider son avantage compétitif dans le domaine et à protéger la biodiversité.

Mads Nipper, PDG de Ørsted a souligné :

« La construction d’énergie verte doit se faire main dans la main avec la protection de l’habitat naturel. Notamment de la vie sauvage et les océans. »

 

Des mesures pour compenser les pertes de biodiversité

L’impact sur la biodiversité peut être compris comme l’impact sur l’environnement naturel, regroupant l’habitat et les espèces. Concrètement, l’impact net doit prendre en compte l’effet total du projet sur la biodiversité. Il faut donc aussi tenir compte des mesures utilisées pour compenser les pertes de biodiversité générées par un projet.

 

Peu d’études sur l’impact des énergies offshore

Ørsted fait cependant le constat d’un manque d’études globales sur l’impact des énergies offshore sur la biodiversité. En effet, les installations au large des côtes évoluent dans un environnement dynamique et soumis aux forces des vagues. Cela rend la mesure plus complexe à établir et les données moins fiables.

L’entreprise danoise a donc choisi de rejoindre l’initiative science based targets pour aider à développer des études précises. Leur but : être capable de mesurer l’impact et les interdépendances des projets sur la biodiversité et les océans. Un projet qui renforcera la stratégie adoptée par Ørsted pour ses futures installations offshore.

 

Un récif artificiel en mer du Nord

Mads Nipper a choisi de mettre en œuvre des actions concrètes pour incarner ce changement. L’entreprise a ainsi implémenté un récif artificiel pour protéger le cabillaud de la mer du Nord aux Pays-Bas.

Au Royaume-Uni, l’entreprise danoise a développé des champs éoliens de grande taille. Elle a en parallèle investi pour surveiller l’habitat des crustacés menacés par les installations.

Ces actions concrètes et les objectifs d’Ørsted permettent donc de mieux protéger la biodiversité. Le groupe prétend ainsi être un des leaders mondiaux des énergies renouvelables avec un impact positif sur la biodiversité.