Vous lisez actuellement
Nucléaire Japonais: JGC investit dans les SMR Nuscale

Nucléaire Japonais: JGC investit dans les SMR Nuscale

  • Le nucléaire japonais se renouvèle après la catastrophe de Fukushima. JGC investit dans le développement de petits réacteurs modulables. 40 millions de dollars pour développer les SMR de NuScale Power. 
Nucléaire Japonais

Le nucléaire japonais se renouvèle après la catastrophe de Fukushima. JGC investit dans le développement de petits réacteurs modulables. 40 millions de dollars pour développer les SMR de NuScale Power.


 

Le nucléaire japonais s’intéresse aux réacteurs modulables

JGC corporation prévoit de s’associer avec Fluor, investisseur majoritaire de NuScale, pour le déploiement de la première usine de pétits réacteurs nucléaires (SMR) de NuScale, via JGC corporation.

À long terme, JGC travaillera avec Fluor afin de sécuriser et exécuter des projets de SMR EPC à l’échelle mondiale. De plus, ces entreprises ont l’intention d’intégrer les DSR aux énergies renouvelables, et à la production d’hydrogène. Le dessalement de l’eau de mer est également envisagé.

Dès septembre 2020, la Nuclear Regulatory Commission, a approuvé le concept standard de NuScale Power pour le NuScale SMR. Elle permet de référencer la conception des demandes de licence, de permis de construction, d’exploitation et de fabrication aux USA. Elle agit comme un acteur important dans le développement du nucléaire, et la consommation d’énergies plus responsables.

77 MW brut par module

Le module d’alimentation NuScale est un réacteur à eau pressurisée, pour la production de vapeur et l’échange de chaleur. Ces composants sont incorporés dans une seule unité intégrée. L’appareil peut générer 77 MW par module, soit environ 924 MW pour une centrale électrique de 12 modules.

NuScale offrira également des options pour les petites tailles d’usine de 4 ou 6 modules.

JGC, un groupe japonais essentiel

Depuis 50 ans, JGC participe à des projets nationaux d’EPC pour des usines de retraitement du combustible nucléaire usé. En dehors du Japon, l’entreprise a aidé de nombreux clients sur des projets de centrales nucléaires comme les Émirats Arabes Unis. De plus, de nouveaux projets de constructions nucléaires au Royaume-Uni, ont également été dirigé par JGC.

 

Le Japon revient sur le nucléaire

Malgré l’accident causé par la centrale de Fukushima, le gouvernement demeure favorable au retour du nucléaire. Le marché s’ouvre de plus en plus, dans un contexte de transition énergétique. Pour le Japon, le nucléaire est l’une des énergies qui leur permettra de réduire leur empreinte carbone.

Découvrir
EDF

L’investissement dans la technologie NuScale permettra à JGC d’étendre ses activités. Cela conduira à fournir une ressource zéro carbone à la demande croissante du marché mondial de l’énergie. JGC veut étendre ses activités dans le secteur du nucléaire, en passant à l’hydrogène et aux énergies renouvelables.

Un protocole strict d’octroi de permis

Les procédures d’octroi de permis propres au site doivent encore être terminées. De plus, un permis combiné de construction et d’exploitation doit être obtenu avant que toute construction puisse être commencée. Tous ces différents projets s’inscrivent dans une transition énergétique mondiale.

La technologie SMR dans le monde

Enfin, NuScale souligne que l’accord avec JGC marque la première relation commerciale du genre d’une société basée au Japon. Cela est révélateur de l’intérêt croissant mondial pour la technologie SMR. À l’image du déploiement prévu de SMR NuScale en Bulgarie.

Le nucléaire redevient peu à peu une énergie envisageable sur l’île du Pacifique. 10 ans après la catastrophe de Fukushima, le gouvernement japonais décide de renouer avec le nucléaire. Ainsi, le nouvel accord en JGC et Fluor marque un tournant dans ce domaine. Cette nouvelle énergie permettra au Japon de réduire sa consommation de CO2, mais aussi d’intégrer, par une autre voie, les marchés de l’hydrogène et des énergies renouvelables.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021