Vous lisez actuellement
Novatek et Shenergy Signent 3 Millions de Tonnes de GNL

Novatek et Shenergy Signent 3 Millions de Tonnes de GNL

Novatek

 

Novatek, 1er producteur russe de gaz naturel liquéfié (GNL), a signé un accord long terme ce jeudi 25 février 2021 avec Shenergy. Cet accord s’inscrit dans le projet Arctic LNG 2 de Novatek de production de GNL. Ce projet comprendra 3 trains de liquéfaction de GNL de 6,6 millions de tonnes par an chacun.


 

À lire sur energynews.fr : Accord Gazier: Renforcer les Relations Israëlo-Egyptiennes

 

Novatek prépare son projet à 21 milliards USD$

 

Un accord à 3 millions de tonnes de GNL/an avec Shenergy

Novatek et Shenergy viennent de signer un accord de livraison de GNL sur 15 ans. Ainsi, 3 millions de tonnes par an devraient être livrées sur le sol chinois, provenant des gisements du projet Artic LNG 2.

Ce projet à 21 milliards USD$ est prévu courant 2023. Il devrait permettre le déploiement de 3 trains de liquéfaction (refroidissement du gaz) d’une capacité cumulée de 19,8 millions de tonnes par an.

Leonid Mikhelson, Président du conseil d’administration de Novatek a déclaré à ce sujet :

« (…) les volumes de GNL produits dans le cadre de notre projet Arctic LNG 2 sont au cœur de notre objectif à long terme de fournir du gaz naturel abordable, sur et durable pendant de nombreuses décennies. »

Le projet est partagé entre Novatek (60%), Total (10%), CNPC (10%), CNOOC (10%) et le Japan Arctic LNG (10%).

 

Plus grand producteur indépendant de gaz naturel de Russie

Novatek entre sur le marché mondial du GNL en 2017 grâce au projet Yamal LNG. Ce projet couvre 80% de la production de GNL de la Russie. En outre, cela représente 15% de la production mondiale. L’entreprise est aujourd’hui le plus grand producteur indépendant de gaz naturel de Russie.

Découvrir
cours du pétrole

À lire sur energynews.fr : Pénuries de gaz en Asie : comment expliquer la situation ?

 

Shenergy, entreprise d’État

 

Shenergy se distingue sur le marché puisque c’est la 1ère entreprise d’État au monde à posséder un terminal méthanier récepteur. L’entreprise est également le principal fournisseur de gaz du centre financier de Shanghai (55% de sa consommation de gaz en 2020).

La signature de cet accord permettra ainsi à Shenergy d’assurer ses activités. Cependant, les prix du GNL asiatique sont instables à cause d’hivers difficiles ainsi que du coronavirus. Cette source d’énergie peut donc devenir très onéreuse selon les évènements.

 

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021