Nicor Gas voit son Projet de GNR dans l’Illinois approuvé

par | 20 Juil 2021 | Énergies Fossiles, Gaz Naturel

Nicor Gas obtient l’approbation de l’État de l’Illinois pour son projet pilote d’interconnexion d’installations de gaz naturel renouvelable (GNR). Un grand pas pour la transition énergétique de l’État, et pour le GNR, qui s’impose comme solution énergétique.


 

Nicor Gas veut interconnecter les installations de GNR

Desservant déjà plus de 2,2 millions de foyers dans le nord de l’Illinois, Nicor Gas voit son prochain projet approuvé. Il s’agit d’interconnecter les installations de GNR afin d’encourager leur construction. Et d’intégrer efficacement cette source d’énergie dans le système de distribution de gaz naturel existant.

La Commission du commerce de l’État a donc donné son verdict, qui conforte les ambitions du président et chef de la direction de Nicor Gas, John O. Hudson III :

« Nous nous engageons à aider nos collectivités à prospérer et à améliorer notre environnement. En apportant du GNR durable et propre sur le marché »

 

$16 millions investis

Pour ce projet pilote, la société investit 16 millions de dollars, pour interconnecter les systèmes de production de carburant renouvelable. Ce, dans le but d’encourager le développement d’installations de production de GNR sur le territoire. Une solution énergétique inédite pour l’Illinois, alors que John O. Hudson III souhaite contribuer à la progression de l’État vers un avenir énergétique propre.

Non seulement le projet correspond aux objectifs climatiques, mais il permettra également de créer des emplois dans le secteur. En outre, des opportunités commerciales pourraient bien émerger.

 

Remplacer le gaz naturel géologique par du renouvelable

Les ambitions premières du projet pilote sont de remplacer le gaz naturel géologique traditionnel par du GNR. Une alternative à faible teneur en carbone, puisque le GNR est un combustible non fossile et fiable.

Pour le produire, on utilise des déchets organiques : alimentaires, animaux, stations d’épuration et gaz d’enfouissement. Lors de leur décomposition, les sources produisent du méthane, que les entreprises convertissent ensuite en GNR. Ainsi, la production de GNR à base de déchets organiques réduit considérablement les émissions de gaz à effet de serre.

 

Le GNR, solution durable

La production de GNR est positive pour l’environnement mais les aspects socio-économiques sont aussi concernés. Selon EcoEngineers, qui a analysé l’impact de la production de GNR dans l’Illinois, les retombées économiques sont réjouissantes.

Pour un unique projet de GNR, ils estiment une création de 229 emplois à temps partiel pour la construction. Puis 46 emplois à temps plein durant l’exploitation, pour une production économique, sur 20 ans, de 478 millions de dollars.