NexTier Oilfield Solutions teste la Fragmentation Électrique

par | 14 Juin 2021 | Énergies Fossiles, Gaz Naturel, Pétrole

NexTier Oilfield Solutions annonce la réussite d’un essai de fragmentation électrique alimentée par des moteurs alternatifs au gaz naturel. Une solution à faible coût, et à faibles émissions de carbone pour l’industrie pétro-gazière.


 

NexTier Oilfield Solutions : une technologie innovante bas carbone

NexTier a réalisé cet essai avec la pompe à fragmentation électrique de NOV, grâce à une énergie issue de gaz naturel. Habituellement, la fragmentation s’opère grâce à des moteurs diesels.

À terme, la fragmentation électrique pourrait permettre de réduire l’empreinte carbone des installations pétrolières. En effet, réalisée par le biais de moteurs électriques, elle émet moins de gaz et donc pollue moins. De plus, la fragmentation électrique permet de réduire la pollution sonore.

 

La fragmentation électrique baisse les coûts

L’autre avantage majeur est la réduction des coûts, engendrée par l’utilisation du gaz naturel. Ce dernier est en effet moins coûteux que les carburants issus d’énergies fossiles. Ainsi, l’utilisation de moteur au gaz naturel permettrait d’accroître les bénéfices de l’entreprise tout en préservant en partie l’environnement. Il s’agit de l’une des pistes principales que NexTier privilégie à l’avenir.

« Ce dernier succès nous rapproche du déploiement de notre premier réseau de fragmentation électrique. Cette source d’énergie produit une solution extensive […] et qui peut correspondre à la demande de mobilité requise dans notre environnement actuel », a déclaré Robert Drummond, PDG de NexTier Oilfield Solutions.

 

NexTier annonce un partenariat avec Caterpillar Inc.

L’entreprise veut étendre son réseau de fragmentation électrique issue de gaz naturel d’ici début 2022. Pour cela, la firme a établi un partenariat avec Caterpillar Inc. L’entreprise fournira à NexTier les moteurs à gaz naturel nécessaires au projet, d’une puissance 2,5 MW à 13,8 kV. D’ailleurs, Caterpillar a réaffirmé son intention de travailler avec NexTier pour fournir des sources d’énergies bas carbone.