Neutralité Carbone: Réunion au Sommet de l’UE

par | 25 Mai 2021 | Diplomatie Énergétique, Politique Énergétique

La neutralité carbone sera le sujet de la prochaine réunion des dirigeants de l’UE au sujet de la réduction des émissions carboniques.

neutralité carbone

La neutralité carbone sera le sujet de la prochaine réunion des dirigeants de l’Union Européenne au sujet de la réduction des émissions carboniques. Le sujet fait encore l’objet de divergences entre les pays concernant les prochaines politiques climatiques communes à adopter.


 

La neutralité carbone passe par des objectifs à moyen terme

Le nouvel objectif de l’UE vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55% d’ici 2030. Les débats concernent les différents secteurs et pays qui devraient opérer le plus important effort pour la neutralité carbone. Les dirigeants annonceront aussi les changements politiques qu’ils accepteront de faire, avant la publication des politiques climatiques de la Commission.

 

Les demandes spécifiques des pays d’Europe Centrale et de l’Est

Certains pays pourraient tenter d’inclure des demandes spécifiques. Cela limiterait alors ce que la Commission prévoit de proposer en juillet. En conséquence de ces demandes spécifiques, l’un des responsables explique qu’il serait « préférable d’abandonner ce texte ». Selon lui, la discussion n’aurait « aucune chance d’aboutir en l’absence de propositions concrètes de la Commission ».

Certains pays du Centre et de l’Est de l’Europe souhaitent en effet demander à la Commission des changements de politique spécifiques. Entre autres, ils aimeraient augmenter la taille du fonds de l’UE qui aide les États les plus pauvres à investir dans l’énergie propre. Selon Reuters, le projet initial du Sommet prévu n’a pas inclus ces demandes.

 

Des objectifs hors marché du carbone

Aujourd’hui, l’UE fixe des objectifs nationaux de réduction des émissions dans des secteurs exclus du marché européen du carbone. Ces objectifs sont essentiellement basés sur le PIB par habitant. Les États plus pauvres ont donc des objectifs plus faibles. Mais avec le nouveau plan climatique de l’UE, ils devront être augmentés pour atteindre, un jour, la neutralité carbone.