Masdar veut développer 1,5 GW en Ouzbékistan d’ici 2024

  • Masdar a profité de l’inauguration de son premier parc éolien ouzbek, le 4 avril 2021, pour signer des accords d’approfondissement. Parallèlement à l’augmentation de la capacité de ce projet, la firme a notamment annoncé la construction d’un deuxième parc éolien. Sa capacité dans le pays passera de 500 MW à 1,5 GW d'ici 2024.  
Masdar

Masdar a profité de l’inauguration de son premier parc éolien ouzbek, le 4 avril 2021, pour signer des accords d’approfondissement. Parallèlement à l’augmentation de la capacité de ce projet, la firme a notamment annoncé la construction d’un deuxième parc éolien. Sa capacité dans le pays passera de 500 MW à 1,5 GW d’ici 2024.


 

Masdar renforce la coopération Ouzbékistan – Émirats Arabes Unis

En 2016, l’Ouzbékistan et les Émirats (UEA) signent l’Accord de Paris. D’après le vice-Premier ministre ouzbek, Masdar représente un « pont solide reliant nos pays ». En décembre dernier, la firme avait notamment clôturé le financement du premier projet solaire en Ouzbékistan : Nur Navoi (100 MW).

Un projet éolien initial de 500 MW

L’année dernière, l’entreprise d’énergies renouvelables émiratie a conclu des accords avec l’Ouzbékistan afin de développer puis d’exploiter un projet de parc éolien de 500 MW. En plus d’être le premier projet éolien ouzbek, il est également le plus grand parc d’Asie Centrale. Dès son annonce, il attira plus de 600 millions de dollars d’investissements directs à l’étranger (IDE).

Découvrir
NTR

Masdar veut tripler ses capacités éoliennes en Ouzbékistan

Masdar souhaite augmenter la capacité de son premier parc, tout en entamant la construction d’un deuxième projet éolien de 500 MW à Zarafshan. Celui-ci devrait entrer en phase d’exploitation commerciale d’ici 2024. Il permettra à Masdar d’atteindre une capacité totale de 1,5 GW en Ouzbékistan.

500.000 foyers alimentés d’ici 2024

Le projet de Zarafshan alimenterait 500.000 foyers et éliminerait 1,1 million de tonnes de Co2 par an. L’Ouzbékistan souhaite d’ici 2030 produire 25% de son mix énergétique grâce aux énergies renouvelables. Pour atteindre cet objectif, la coopération avec Masdar semble dorénavant essentielle.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Tous droits réservés - VERVANT ® - Energynews.fr 2021