Marine Le Pen veut mettre fin aux Éoliennes

par | 14 Oct 2021 | Énergie Éolienne, Politique Énergétique

Si elle est élue en 2022 à la Présidence de la République française, la représentante du Rassemblement National (RN), Marine Le Pen, démantèlera les installations éoliennes.

marine le pen

Interrogée dans l’émission RTL Matin, Marine Le Pen déclare qu’elle veut mettre fin à l’économie de l’énergie éolienne sur le sol français. La candidate du Rassemblement National (RN) pour la Présidence de la République compte, pour cela, mettre fin aux subventions et aux chantiers en cours.


 

Une opposition farouche aux énergies renouvelables

Dans un entretien sur RTL ce jeudi 14 octobre 2021, la candidate à l’élection présidentielle de 2022 considère que les énergies éolienne et solaire « renouvelables », mais « intermittentes ». Mme Le Pen assume vouloir “arrêter toute nouvelle construction de parc éolien” et “lancer un grand chantier pour les démonter”. Elle s’oppose donc de front à la subvention de ces énergies qui coûteraient 6 à 7 milliards d’euros par an au contribuable.

Pour la transition énergétique, la représentante du RN préconise plutôt le développement des technologies de l’énergie nucléaire.

 

Marine Le Pen n’est pas la seule

L’opposition à l’éolien est également partagé par le candidat non encarté Xavier Bertrand. De son côté, l’actuel Président de la République vient de dévoiler son plan France 2030. Celui-ci prévoit ainsi plus de €1 milliard au cours de la décennie pour développer les petits réacteurs nucléaires modulaires (SMR).