Marché du Charbon: Hausse de la Production Américaine

par | 2 Août 2021 | Charbon, Énergies Fossiles

Le marché du charbon reprend des couleurs aux États-Unis. Une conséquence directe de la hausse du prix du gaz sur le marché mondial.
marché du charbon

Le marché du charbon reprend des couleurs aux États-Unis. Menacé par les nouvelles politiques climatiques, la production des unités alimentées au charbon dans les centrales électriques est augmentée pour cet été 2021. Une conséquence directe de la hausse du prix du gaz sur le marché mondial.


 

Le marché du charbon se voit offrir un répit temporaire

La production de charbon décline aux États-Unis depuis un certain temps. Mais cette production s’est totalement effondrée depuis le début de la crise sanitaire. Toutefois, on observe depuis le milieu de l’année 2020 une légère reprise de l’activité.

Au cours des 5 dernières semaines, la production minière de charbon s’est élevée à 11,7 millions de tonnes. En 2020, à la même période, celle-ci atteignait timidement les 9,3 millions de tonnes.

Toutefois, les effets de la pandémie se font toujours sentir. En effet, à l’année 2019, la production s’élevait à 13,1 millions de tonnes. Les chiffres actuels restent donc loin des standards habituels.

 

Un secteur en difficulté

La décennie 2010-2020 fut très mauvaise pour le marché du charbon. Les autorités ont fermé de nombreuses unités de charbon. D’autres ont été mis en arrêt, et ne fonctionnant que de manière partiel et rarement à plein régime.

Conséquence directe de la pandémie, les pauses successives empêchent ces unités de fonctionner à 100%. Elles doivent passer plus de temps à se réchauffer et à monter en puissance, diminuant leur temps d’activité.

Les unités fonctionnant au charbon ont produit en moyenne 40% de leur production théorique maximale en 2020. En revanche, la production des unités à cycle combiné au gaz s’est maintenue autour de 56% de leur production théorique maximale.

La première vague du coronavirus n’a pas épargné le secteur du charbon. L’économie étant paralysé, la consommation d’électricité a grandement chuté. L’utilisation des unités fonctionnant au charbon a chuté à 28% en mai 2020.

 

Nouveau sursaut grâce à la hausse du prix du gaz

Mais l’année 2021 est porteuse d’espoir. Cette année, au mois de mai 2021, l’utilisation des unités fonctionnant au charbon a atteint 40%. Les spécialistes estiment que ce chiffre va augmenter au cours de l’été. En effet, les fortes températures devraient augmenter l’usage des systèmes de climatisation, très demandeurs en électricité.

Au début de l’année 2021, une période de gel à frapper les États-Unis. C’est le secteur du charbon qui doit combler les pertes en électricité. Cette baisse de production a été provoquée par la mise en arrêt des parcs éoliens et la perte de certain stock de gaz.

Depuis ces pertes, les prix du gaz n’ont cessé d’augmenter. Cela contribue à augmenter la compétitivité du secteur charbonnier. L’energy information agency prévoit que le secteur du charbon acquiert 27% du marché de la production d’électricité en juillet 2021.

Ces gains sont réalisés au détriment du secteur gazier. L’EIA prévoit également que la consommation de charbon atteignait 60 à 63 millions de tonnes par mois en juillet et en août. À titre de comparaison, la consommation de charbon était inférieure d’à peu près 10 millions de tonnes à la même période en 2020.