Malta Inc et Duke Energy: du Charbon au Stockage

par | 25 Mai 2021 | Charbon, Énergies Fossiles, Stockage Énergétique, Stratégie entreprise

Malta Inc s’associe à Duke Energy pour étudier la possibilité de convertir des unités de charbon en installations de stockage d’énergie propre. L’objectif étant d’intégrer le système de stockage développé par Malta Inc dans des infrastructures de Duke Energy.


 

Malta Inc développe sa technologie de stockage d’énergie avec le soutien du gouvernement américain

Malta Inc. s’associe à Duke Energy pour étudier les avantages de la conversion des unités de charbon en systèmes de stockage d’énergie de longue durée et à émissions nulles. Ce, en intégrant le système de stockage d’énergie thermique par pompage de 100 MW et de 10 heures de Malta Inc dans l’infrastructure existante d’une centrale au charbon de Duke Energy en Caroline du Nord.

Le système développé par Malta a pour but de stocker l’électricité provenant directement d’une centrale électrique ou du réseau en la convertissant en énergie thermique. La chaleur est stockée dans du sel fondu. Soit une méthode de stockage de l’énergie thermique éprouvée depuis des décennies. Le froid, quant à lui, est stocké dans une solution antigel dont les composants sont largement utilisés dans l’industrie du gaz naturel liquéfié (GNL).

 

Une étude financée par le ministère américain de l’Énergie

Une subvention du ministère américain de l’Énergie finance cette étude d’un an sur cette technologie émergente. Bien que cette dernière se concentre sur le besoin actuel de l’industrie de l’énergie pour 10-12 heures de stockage d’énergie, le système Malta peut être configuré pour stocker jusqu’à 200 heures de stockage d’énergie.

Ramya Swaminathan, PDG de Malta, a déclaré :

“Pour que des services publics comme Duke Energy atteignent leurs objectifs d’émissions nettes de carbone nulles, des avancées technologiques majeures sont nécessaires. Le système de Malta pourrait faire partie de la solution en fournissant une technologie de suivi de la charge à émissions nulles, qui fournit une énergie fiable, résiliente et disponible 24 heures sur 24.”

 

Un projet ayant des impacts socio-économiques majeurs

Le projet mené par les deux sociétés étudiera également les divers avantages environnementaux et socio-économiques potentiels.

En effet, la main-d’œuvre en place pourrait passer de l’exploitation de centrales au charbon à l’exploitation du système de Malta. Un système de stockage d’énergie propre en fonctionnement pourrait ainsi préserver certains emplois et une partie de l’assiette de l’impôt foncier local. Compensant ainsi certains impacts de la fermeture des centrales au charbon.

Enfin, l’ajout d’un système de stockage de longue durée à l’échelle du service public pourrait permettre à l’entreprise d’intégrer davantage d’énergies renouvelables comme le solaire, en particulier lorsque le soleil ne brille pas par exemple.