Maintenance des Parcs Eoliens et Solaires avec Drones

par | 21 Juin 2021 | Clean Technology

La maintenance des parcs éoliens et solaires sera transformée par l’arrivée des drones, selon une analyse de Frost & Sullivan. Ces nouvelles technologies allient une collecte de mesures précises à un déploiement peu coûteux.


 

Maintenance des parcs éoliens et solaires : une révolution technologique

Le développement récent des nouvelles technologies pourrait révolutionner le déroulement de la maintenance des parcs éoliens et solaires. Des drones et robots équipés de caméras et de capteurs récoltent des informations précises et difficilement accessibles à l’homme. Associés à une technologie de deep-learning, ils offrent un diagnostic approfondi et permettent d’optimiser les ressources et les performances.

 

La pandémie, un accélérateur du progrès ?

La pandémie a été un étonnant catalyseur pour le développement des nouvelles technologies de maintenance. En effet, dû au confinement et aux mesures d’isolement social, il était difficile d’envoyer des opérateurs sur le terrain. Des solutions alternatives était donc nécessaires, et cela se traduisit par une adoption croissante de la maintenance digitale.

Selon l’entreprise de conseil Frost & Sullivan, la maintenance digitale présente de nombreux avantages sur l’emploi d’opérateurs. Elle est moins coûteuse, présente des résultats hautement précis et ne nécessite pas d’intervention humaine. La société estime que cette technologie occupera une position centrale dans l’industrie d’ici trois ans.

 

Trois enjeux pour le futur

Afin de continuer à construire un marché performant et compétitif, Frost & Sullivan a reconnu trois domaines majeurs à développer. D’une part, il est nécessaire de grossir le portfolio de ces nouvelles technologies. Développer de nouveaux produits permettrait d’adapter cette technologie aux besoins de chacun. Frost & Sullivan propose donc de créer une plateforme regroupant les données et retours d’analyse des opérations de maintenance.

La société appuie également l’importance de continuer à investir dans la R&D afin de maintenir l’expansion du marché. Enfin, elle précise que les industriels doivent développer la mobilité de ces technologies. Un déploiement sans contrainte de lieux ni de temps leur donnerait en effet un avantage robuste sur l’emploi d’opérateurs humains.

La maintenance des parcs éoliens et solaires a donc un fort potentiel d’optimisation dans l’utilisation de drones et de robots. Si la technologie doit encore être améliorée avant de devenir réellement compétitive, Frost & Sullivan estime qu’elle révolutionnera prochainement l’industrie.