L’Indonésie potentiel Leader Mondial du Renouvelable

par | 30 Juin 2021 | Diplomatie Énergétique

L’Indonésie pourrait devenir l'un des leaders mondiaux des énergies propres en cas d'investissements massifs selon l'OCDE.
indonésie

L’Indonésie pourrait devenir l’un des leaders mondiaux des énergies propres. Selon le dernier rapport rendu par l’OCDE, ceci passe par une politique d’investissements productifs au service de l’efficacité énergétique.


 

L’indonésie et son potentiel renouvelable non exploité

Les conclusions du Clean Energy Finance and Investment Policy Review sur l’Indonésie fourni par l’OCDE sont sans équivoque. Le pays dispose d’un potentiel certain pour sa transition énergétique, mais qui demeure largement inexploité. Par sa géographie et sa localisation, l’Indonésie possède de nombreuses ressources en matière géothermique, hydroélectrique, marémotrice et solaire.

Toutefois, les investissements actuels dans les énergies propres semblent être loin de pouvoir remplir les objectifs prévus pour 2025. En effet, le rapport souligne que sur toute l’année 2019, seulement 2% du potentiel total d’énergies renouvelables est utilisé. Le secteur est encore largement dominé par les énergies fossiles et des entreprises qui misent sur la production de charbon.

 

Attirer massivement les investissements

Les énergies propres sont un secteur d’avenir. D’une part, la transition verte devient une nécessité pour tous les pays. De l’autre, investir dans ce domaine serait le moyen de soutenir une reprise économique durable au sortir de la pandémie de Covid-19.

 

Encourager l’affirmation des pouvoirs publics

Selon l’OCDE, le changement passe par l’élaboration d’une réglementation plus claire et plus cohérente de la part du gouvernement.  Dans cette perspective, la mise en place de normes de performance énergétique offre déjà un premier cadre aux entreprises. En effet, élargir l’usage des énergies renouvelables permettrait de faire de l’Indonésie une destination économiquement avantageuse et compétitive.

Une autre solution serait de favoriser le recours à des appels d’offres publics. Ils encouragent la concurrence, réduisent les coûts de production pesant sur l’État ainsi que le déficit d’investissement.

 

L’importance des investissements étrangers

Selon Mathias Cormann, secrétaire général de l’OCDE, si les règlementations sont suffisamment solides et transparentes, les investisseurs privés étrangers saisiront l’opportunité. Les partenaires de la communauté internationale ont également un rôle à jouer dans l’accélération de la transition énergétique. Ils sont en mesure de fournir une assistance technique de qualité qui participerait à la formation des ingénieurs locaux.

L’Indonésie pourrait ainsi devenir le leader mondial dans la production d’énergies vertes. Néanmoins, cela nécessiterait de recentrer les investissements vers des infrastructures de qualité et efficace. La formation du personnel ainsi que l’engagement des pouvoirs publics en ce sens sont la clé de cette réussite.